Comment réaliser une étude de marché ?

Vous lancez un produit ou un service ? Vous créez une marque ? Suivez nos conseils pour réaliser une étude de marché efficace et pertinente.

Pour réaliser une étude de marché efficace, il est important de suivre une méthode. Création d’entreprise ou lancement de produit, jeune start-up ou groupe multinational : dans tous les cas, le lancement d’un produit ou service est un moment crucial pour l’entreprise. Il faut croire en ce que l’on souhaite vendre, sans toutefois se laisser déborder par l’enthousiasme du lancement. Pour garder les pieds sur Terre, une étude de marché s’impose donc à chaque étape de vie de votre projet. Elle vous aidera par exemple à confirmer la viabilité et le potentiel de votre projet, à cerner votre marché cible et vos futurs clients, ou à identifier votre concurrence et votre chaîne d’approvisionnement.

L’étude de marché constitue une étape nécessaire pour toute création d’entreprise ou nouveau projet. Elle permet d’éviter que le produit ou service fraîchement lancé n’aille rejoindre les 76 % d’innovations qui sombrent dans l’oubli avant de souffler leur première bougie, ou pire : que votre entreprise soit listée parmi les 60 % de faillites évitables grâce à des études de marché. À partir de là se pose la question : comment réaliser une étude de marché ? Quelles en sont les étapes clés ? Quelles données collecter, et comment les convertir en outils marketing ?

Découvrons ensemble les cinq étapes fondamentales d’une étude de marché.

1. Définir votre marché cible

Si cette étape peut paraître simple, elle est pourtant déterminante. Connaître le marché sur lequel se positionnera votre produit ou service conditionne l’ensemble de l’étude de marché. Ne vous contentez pas de lister un Business Plan : il faut l’analyser, le remettre en question et le comprendre. Intéressez-vous à votre marché cible, ses subtilités, ses forces et ses faiblesses, ses attentes et ses enjeux… Documentez-vous jusqu’à devenir incollable en la matière !

Presse spécialisée, banques de données, blogs d’experts, sites web : autant de ressources gratuites et facilement accessibles qui vous permettront d’analyser votre marché et d’en comprendre toute la mécanique. Articulez vos recherches autour de quatre grands axes : le marché, la concurrence, l’approvisionnement / distribution et la législation.

a.      Le marché

Essayez de cerner les tendances de votre secteur d’activité. Avant le lancement d’un produit ou service, analysez le marché cible en identifiant les éléments clés, par exemple : la taille, le taux de croissance, la clientèle type, le chiffre d’affaires, la rentabilité et les principaux acteurs.

b.     La concurrence

Pour prospérer, votre future entreprise devra établir et suivre une stratégie commerciale adaptée. Vous avez tout intérêt à vous renseigner sur vos concurrents directs et indirects, qu’ils soient en pleine expansion ou en faillite, afin de déterminer leur nombre, leurs caractéristiques, leurs similitudes et leurs différences, et leurs bilans financiers. Toute information est bonne à prendre : vous pouvez même vous pencher sur leurs parts de marché et leur taux de croissance annuelle.

c.      L’approvisionnement et la distribution

Maintenant que votre projet se concrétise, il faut vous confronter aux réalités logistiques du terrain. La chaîne d’approvisionnement et la distribution influenceront directement votre stratégie commerciale. Prenez donc le temps de bien vous renseigner.

d.     La législation

C’est une étape évidente, mais capitale : assurez-vous que votre projet respecte les législations en vigueur. Renseignez-vous sur le cadre législatif qui régit votre secteur d’activité et ses conséquences potentielles sur votre futur produit ou service.

2. Tracer les grandes lignes de l’étude de marché

À présent que votre marché cible n’a plus aucun secret pour vous, l’heure est venue de s’attaquer à la réalisation de l’étude de marché. Avant toute chose, il convient de déterminer les modalités de votre étude quantitative et qualitative. Pour ce faire, vous devrez vous confronter à six variables clés que nous présenterons ci-dessous.

a.      La zone géographique de l’étude

Cette variable influencera le reste de votre étude. Elle doit être définie en amont, car son caractère local, national ou international conditionnera les cinq variables suivantes.

b.     La durée de l’étude

Ne foncez pas tête baissée dans votre étude de marché : dressez un calendrier avec des échéances à respecter. Après avoir étudié la faisabilité commerciale, vérifiez les délais nécessaires pour étudier le marché cible et préparer les questions de l’étude, et assurez-vous que chaque personne-ressource pourra tenir ses engagements.

c.      Les personnes-ressources

Définissez soigneusement le rôle et le planning de l’ensemble des participantes et des participants à l’étude, puis donnez-leur toutes les informations utiles. Cette étape est d’une importance capitale, car elle conditionne la qualité des données recueillies.

d.     Le budget

Même si une étude de marché ne coûte pas forcément très cher, ne négligez pas pour autant le coût d’une étude qualitative et quantitative.

e.      Les outils

Le marché regorge d’outils visant à faciliter la collecte et le traitement des données de votre étude. Assurez-vous d’opter pour le meilleur !

f.       Le type d’étude de marché

Comme nous l’avons expliqué dans cet article sur les sondages d’études de marché, il existe deux types d’études : les principales, qui consistent à recueillir de nouvelles données, et les secondaires pour collecter des données déjà existantes.

wooden figurines representing people in front of a magnifying glass

3. Créer un questionnaire et collecter des données

Vous avez les yeux rivés sur votre objectif ? Vous connaissez votre stratégie commerciale sur le bout des doigts ? Il est temps de commencer la rédaction du questionnaire pour votre étude de marché. SurveyMonkey propose de nombreux exemples de questions ainsi que des modèles de sondages pour vous aider à réaliser votre étude de marché et à vaincre l’appréhension du premier sondage.

Une fois votre questionnaire terminé, envoyez-le à quelques personnes en leur demandant de vous faire des retours : famille, amis ou collègues de travail. Intégrez les suggestions les plus pertinentes et relisez l’ensemble.

Une fois la phase de test et de relecture terminée, il sera temps d’envoyer votre questionnaire à des clientes et clients potentiels afin de commencer votre collecte de données. Pour ce faire, deux types d’enquêtes s’offrent à vous : les enquêtes qualitatives et les enquêtes quantitatives. La nécessité de choisir un type d’enquête ou l’autre – ou les deux – dépendra directement de la stratégie choisie lors de la deuxième étape.

a.      Les enquêtes qualitatives

Les enquêtes qualitatives visent à appréhender les attentes et les ressentis de la future clientèle vis-à-vis de votre produit ou service. Elles s’organisent généralement de deux manières : en petits groupes d’une vingtaine de personnes, ou en face à face. Les enquêtes qualitatives permettent de cerner les comportements des consommatrices et consommateurs et de mettre en lumière les qualités et les défauts de votre produit ou service. Pour ce type d’étude, veillez à poser des questions objectives pour éviter d’orienter les réponses des personnes interrogées.

b.     Les enquêtes quantitatives

Les enquêtes quantitatives visent à obtenir des données chiffrées permettant de dégager de grandes tendances. Elles s’adressent à un panel de consommatrices et consommateurs suffisamment large pour être représentatives. La force de l’étude quantitative réside dans la multitude de canaux susceptibles de les accueillir : email, SMS, application de smartphone, site web, etc. Une enquête quantitative peut prendre la forme d’un questionnaire SurveyMonkey et constitue une étape incontournable d’une étude de marché.

4. Analyser les résultats et rédiger le rapport

Vous avez obtenu énormément de réponses à votre questionnaire ? C’est bon signe, mais il va désormais falloir analyser les résultats ! Pensez à filtrer les données par groupe cible et à dresser des tableaux ou tracer des courbes afin de comparer visuellement vos résultats. Il existe des outils spécialisés grâce auxquels vous pouvez dégager des tendances en quelques clics, comme SurveyMonkey et ses puissantes fonctionnalités d’analyse.

Ne gardez pas ces éléments pour vous ! Partagez les données, chiffres et tendances les plus remarquables avec vos collègues et investisseurs. Préparez une présentation adéquate, avec des graphiques clairs et précis pour convaincre vos interlocuteurs. Enfin, aiguisez votre plume et rédigez un rapport qui saura présenter vos données sous leur meilleur jour.

5. Agir sur vos conclusions 

Votre épopée arrive enfin à son terme : vous disposez désormais de toutes les armes pour lancer votre nouveau produit ou service et partir à la conquête de nouveaux marchés. Il ne vous reste qu’à bien vous entourer et vous aurez toutes les clés en main pour prendre les meilleures décisions !

Réveillez votre curiosité avec SurveyMonkey