Sondages, questionnaires et enquêtes : quelle est la différence ?

À l’heure des réseaux sociaux et de la démocratisation d’un accès à Internet toujours plus rapide, le marché évolue en permanence. C’est en restant à l’écoute de ses moindres mouvements et des tendances émergentes que vous pourrez valider votre stratégie marketing ou garder un coup d’avance pour créer le futur best-seller de votre secteur. Mais pour garder le contact avec le marché, vous devez avoir accès à celles et ceux qui le font vivre : les clients. Il est important de recueillir leurs avis et opinions. Vous disposez pour cela de plusieurs méthodes : l’enquête, le questionnaire et le sondage. Hélas, trop souvent, ces trois termes sont utilisés indifféremment. Et pourtant, ils se distinguent à la fois dans leur forme et dans leur fond. Vous voulez connaître la différence entre une enquête, un questionnaire et un sondage, et surtout savoir dans quel cas utiliser l’un plutôt que l’autre ? Suivez le guide!

Qu’est-ce qu’un sondage, quand et pourquoi l’utiliser ?

Un sondage est un outil de mesure quantitatif qui va donner une image d’une opinion ou d’un phénomène social à un instant t. Très utilisés en sciences sociales, les sondages d’opinion peuvent prendre la forme d’un sondage politique pour jauger les intentions de vote ou permettre d’appréhender l’opinion de la population sur des sujets de sociétés, comme la religion. Ce sont en général les instituts de sondage comme Kantar ou l’IFOP qui sondent la population.

Concrètement, le sondage repose sur un « échantillon », c’est-à-dire un pourcentage représentatif de la population. Puis on pose une ou plusieurs questions à ce panel de personnes. Pour que le sondage soit valable, l’échantillon doit être large et comprendre une part représentative de la société (âge, sexe, encore catégories socioprofessionnelles)

Un sondage ne comporte souvent qu’une seule question fermée. Le participant y répond par « oui » ou par « non », ou choisit entre deux possibilités. Voici un exemple de question que l’on a pu voir dans les sondages lors des élections présidentielles françaises en 2022 : « Entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, pour qui voterez-vous au deuxième tour de la présidentielle ? ».

Le sondage est donc une méthode de recueil statistique. Il va vous donner des chiffres que vous pourrez ensuite interpréter. Les résultats peuvent être présentés sous forme de graphiques et de tableaux pour faciliter leur analyse. Le sondage permet de mesurer la notoriété d’une marque ou la popularité d’une personnalité ou encore de garder un œil sur la satisfaction client.

Rapide et peu coûteuse, sa diffusion peut se faire en ligne, par email, courrier postal ou encore par téléphone. Le sondage consiste donc à poser une ou plusieurs questions via des méthodes différentes à un panel de participants afin de connaître leur avis sur un sujet. Cette définition n’est-elle pas exactement la même que celle du questionnaire ?

Qu’est-ce qu’un questionnaire, quand et pourquoi l’utiliser ?

À l’instar du sondage, le questionnaire est une méthode d’étude quantitative. Il s’agit d’une collecte d’informations quantifiables qui prend la forme d’un ensemble de questions posées dans un ordre précis. Comme le sondage, le questionnaire est régulièrement utilisé en sciences sociales, mais il est surtout exploité en marketing. C’est un outil très souvent employé comprendre l’environnement de marché d’une entreprise sur la base d’une analyse statistique des données.

Peu coûteux et simple à mettre en place, le questionnaire est distribué à un large échantillon représentatif de personnes. Les questions qui y sont posées sont des questions fermées et à choix multiple. Le questionnaire vise à confirmer ou infirmer une hypothèse, quelle qu’elle soit. Vous devez formuler vos questions de manière à obtenir les réponses en fonction de l’objectif fixé.

Prenons un exemple : vous souhaitez savoir si, à prix égal, les gens seraient prêts à prendre le train plutôt que la voiture, car vous souhaitez instaurer une stratégie marketing mettant en avant les prix attractifs des billets de train. Dès lors, vous poserez des questions du type : « Aimez-vous prendre le train ? », « Prenez-vous les transports en commun ? ». Les questions posées restent objectives et les personnes interrogées répondent par oui ou non. Il est également possible de proposer un questionnaire avec des questions de type échelle de Likert, avec des options simples couvrant une plage de réponses sur le sujet. Par exemple ici : « À quelle fréquence prenez-vous le train pour partir en vacances ? », avec les choix de réponses suivants : Systématiquement, Souvent, De temps en temps, Jamais. Ce type de questions permet aux participants de nuancer leur réponse et d’éviter les choix binaires Oui/Non.

Comme pour le sondage, les résultats peuvent être représentés à l’aide d’infographies.

Le questionnaire est utilisé en marketing pour tester des concepts, connaître les habitudes des gens, leur façon de se comporter dans une situation donnée. Il existe différents types de questionnaires : des questionnaires en ligne, mais aussi téléphoniques ou par courrier postal. Si le questionnaire permet de renseigner sur les habitudes d’une population, alors à quoi sert l’enquête ? En réalité, le questionnaire est un outil qui se met au service de l’enquête.

Qu’est-ce qu’une enquête, pourquoi et quand l’utiliser ?

Le questionnaire vise à éclaircir les habitudes, à entrevoir des tendances, mais il reste objectif et ne passe pas à l’étape suivante : l’étape analytique. C’est cette étape que remplit l’enquête. Elle peut se faire à l’aide de questionnaires envoyés par email, courrier postal ou au téléphone, mais elle peut aussi se dérouler lors d’entretiens face à face.

L’enquête est plus longue et plus complexe à mettre en place. Le but de l’enquête est de creuser un sujet pour offrir une image précise sur un point donné. Les résultats s’expriment aussi sous forme statistique, mais ils sont plus complets et doivent être accompagnés d’une synthèse.

L’enquête est une méthode d’étude qualitative. Elle vise à comprendre un phénomène, les raisons sous-jacentes de celui-ci, et non pas simplement à le constater. L’enquête est un outil précieux, car c’est véritablement elle qui permet d’établir, de nuancer ou d’ajuster la politique marketing dans le cadre d’une étude de marché. Elle ne se contente pas d’apporter des chiffres bruts, mais permet d’aller plus loin dans l’analyse des données. Les enquêtes peuvent être menées par les instituts de sondage, mais aussi par les entreprises. Cependant, elles sont surtout menées par des organismes publics comme l’INSEE en France.

En plus de questions fermées, les enquêtes posent généralement un certain nombre de questions ouvertes dans le but de comprendre les raisons qui se cachent derrière la réponse à une question fermée.

Par exemple: 

« Aimez-vous prendre le train ? » Oui, non.

« Pourquoi ? » C’est la deuxième question, lorsque la parole est laissée libre à la personne interrogée, qui va permettre d’éclairer une entreprise ou un gouvernement sur une politique à suivre.

Les enquêtes sont très souvent utilisées en marketing, mais pas uniquement. Les services de ressources humaines y ont également recours afin de favoriser une bonne ambiance de travail et de limiter le départ du personnel, qui nuit à l’image de l’entreprise et à ses finances. Ils peuvent également s’en servir pour tester la satisfaction des parties prenantes externes. Par exemple, une entreprise qui souhaite savoir si ses partenaires, et notamment ses prestataires, sont satisfaits de leur relation professionnelle avec elle peut décider de recourir à une enquête. Celle-ci permet principalement de « patiner vers l’endroit où le palet va être et non vers là où il a été » pour citer le joueur de hockey sur glace Wayne Gretzky.

Sondage, questionnaire et enquête : méthodologie et différences

Contrairement à l’enquête, qui est une étude qualitative, le sondage et le questionnaire sont des études quantitatives.

Le sondage est plus régulièrement utilisé en politique et en sciences sociales. Il peut se composer d’une seule question. Le questionnaire est un peu plus complet et plus long. La différence principale réside dans le nombre de questions et le caractère détaillé des réponses attendues. Il est très souvent utilisé en marketing et sert à infirmer ou à confirmer des hypothèses ou des tendances. Les deux utilisent principalement des questions courtes et fermées.

L’enquête, elle, va tenter d’expliquer, d’analyser les raisons du comportement d’une clientèle ou d’une population donnée. Les enquêtes prennent en compte un échantillon moins large et plus ciblé. Elles sont plus longues et plus complexes à mettre en place, et coûtent également plus cher. Elles comprendront des questions ouvertes. Avec une enquête, c’est le ressenti des personnes que l’on cherche à comprendre et leur façon de voir les choses. En marketing, ce sont elles qui permettront de percevoir les opportunités commerciales et de comprendre les attentes de la clientèle.

Comment SurveyMonkey peut vous aider ?

Les principales différences entre sondage, questionnaire et enquête sont désormais claires pour vous, mais vous ne savez pas encore quel format choisir ? Quel que soit votre besoin, SurveyMonkey peut vous aider en vous proposant des solutions adaptées.

Vous désirez mesurer votre notoriété ? Le sondage sera votre allié. Vous voulez recueillir les expériences vécues par votre clientèle ? Alors, le questionnaire sera plus adapté. Vous désirez comprendre le comportement des consommatrices et consommateurs et trouver de nouvelles opportunités sur le marché ? L’enquête semble plus indiquée.

En fonction de vos besoins, nos équipes sont là pour vous conseiller. Par exemple, SurveyMonkey a aidé les Golden State Warriors de San Francisco à déployer une campagne d’expérience client. Lors de l’installation de la célèbre franchise de basket dans une nouvelle salle, la direction a souhaité offrir la meilleure expérience possible aux fans. Elle a pour cela fait appel à SurveyMonkey, et plus précisément à deux méthodes différentes, mais complémentaires. Le questionnaire et l’enquête. Des questionnaires ont d’abord permis d’évaluer la satisfaction client en général avant qu’une enquête plus poussée ne permette d’en savoir plus sur les attentes des fans vis-à-vis du nouveau stade, leurs envies, etc. 

Si vous savez exactement ce dont vous avez besoin, mais que vous manquez de temps, faites confiance à SurveyMonkey. Tout l’art des sondages, questionnaires et enquêtes consiste à poser les bonnes questions et à recueillir les réponses rapidement. SurveyMonkey propose des modèles de sondages et de questionnaires prêts à l’emploi et personnalisables ainsi que des modes de collecte divers et variés.

Que ce soit pour un besoin ponctuel ou pour évaluer au long court votre image ou l’évolution des tendances sur le marché, SurveyMonkey vous propose des solutions clés en main, faciles à mettre en place, et vous offre des résultats tangibles pour adapter votre stratégie marketing et assurer la réussite de votre entreprise. 

Conclusion

Sondages et questionnaires donnent donc une vision du marché et/ou de la société à un instant t. Ils apportent des données quantifiables clés en main quand l’enquête cherche quant à elle à comprendre les raisons profondes des tendances ou opinions qui agitent la vie de nos contemporains.

Les sondages d’opinion sont très régulièrement utilisés en politique. Ils donnent en quelque sorte la température d’un pays. Les questionnaires, plus complets, sont employés pour vérifier la satisfaction de la clientèle, par exemple. Enfin, les enquêtes sont plus fouillées et peuvent combiner les deux : sondages et questionnaires. Le but de l’enquête est de comprendre un état d’esprit ou de résoudre un problème. En fonction de vos problématiques, certaines solutions seront donc plus indiquées que d’autres.

Si votre but est d’innover et de trouver de nouveaux marchés, alors une enquête sera plus utile qu’un sondage. Si votre but est de confirmer une tendance, d’améliorer une expérience clientèle, le sondage ou le questionnaire seront les outils dont vous aurez besoin. Dans un cas comme dans l’autre, SurveyMonkey met à votre disposition les outils nécessaires. Retrouvez nos exemples de sondages et de questionnaires prêts à l’emploi et n’hésitez pas à vous en inspirer.

FAQ

Quel est le but de l’enquête ?

Le but de l’enquête d’étude de marché est de comprendre les raisons profondes d’un comportement ou d’un changement de comportement via la collecte de données. Par exemple, en 2022, un sondage a démontré que la personnalité préférée des jeunes de 7 à 14 ans en France était le chanteur Soprano. Là où le sondage constate, le but de l’enquête serait de chercher à comprendre pourquoi il est la personnalité la plus appréciée. Quelles sont les valeurs, les idées qu’il porte (peut-être malgré lui) selon les gens. Pour faire court, le but de l’enquête est de comprendre le pourquoi du comment.

C’est quoi mener l’enquête ?

Mener l’enquête consiste à utiliser plusieurs outils, notamment les sondages et questionnaires, et à poser une série de questions à un panel de personnes sur un sujet bien délimité. Pour mener l’enquête, il existe plusieurs techniques comme le test et l’observation, mais en marketing, l’une des plus utilisées est celle du questionnaire. Plus le questionnaire laisse la parole aux personnes interrogées, plus l’enquête est efficace. Mais dans ce cas, elle est aussi plus longue et plus coûteuse, et présente un taux de réponse plus faible en raison de l’effort plus important demandé au participant. L’enquête analyse ensuite les réponses pour tenter de dégager une tendance et observer les dynamiques sous-jacentes du comportement des participants afin d’identifier d’éventuelles opportunités économiques.

Où trouver des questionnaires ?

Il est possible de trouver des exemples de questionnaires gratuits en ligne. SurveyMonkey vous propose de nombreux modèles de sondage et de questionnaires gratuits et personnalisables, ainsi que des conseils et guides pour créer le questionnaire adapté à votre cas d’usage.

Comment faire un bon questionnaire d’enquête ?

Un bon questionnaire va mélanger plusieurs techniques : questions fermées où l’on choisit parmi un nombre limité de réponses ; questions ouvertes où la parole est laissée libre à la personne interrogée ;  échelles de Likert ou encore évaluations par étoiles. Ne manquez pas tous nos conseils et astuces pour poser les bonnes questions et obtenir les réponses dont vous avez besoin sur SurveyMonkey.

Réveillez votre curiosité avec SurveyMonkey