Pourquoi utiliser des enquêtes pour réaliser votre étude de marché

« La meilleure des publicités est une clientèle satisfaite », assure Bill Gates, fondateur de Microsoft dont la fortune est aujourd’hui estimée à 111 milliards de dollars. Et pour satisfaire sa clientèle, il faut cibler ses besoins et envies, et avoir la certitude que le produit lui est utile. En un mot comme en cent, vous devez connaître votre marché, votre clientèle existante, mais aussi vos clientes et clients potentiels et leurs habitudes de consommation. Pour cela, rien de tel que de leur demander leur avis directement. Les sondages représentent donc un précieux allié pour réaliser votre étude de marché et pour vous assurer de la réussite de votre produit ou service, et de votre entreprise.

Définition : qu’est-ce qu’une étude de marché ?

Une étude de marché consiste à recueillir par des sondages, des questionnaires ou des entretiens, un certain nombre de données concernant le marché, l’offre, la demande, la clientèle ou encore la concurrence. L’objectif est ici de vous assurer qu’il existe bel et bien une « fenêtre de tir », c’est-à-dire une opportunité économique dans un domaine ou un secteur d’activité. Vous exploiterez ensuite ces données pour établir ou peaufiner une stratégie marketing qui boostera vos ventes. Fanny Lavalle, consultante en mobilité professionnelle du cabinet de conseils RH Catalys Conseil explique : « Bien menée, l’étude de marché permet de trouver le compromis le plus efficace et l’idée la plus rentable pour qu’un projet fonctionne ».

Pourquoi et comment faire une étude de marché ?

Parce que parfois, une idée de génie ne suffit pas, l’étude de marché vous permet de la frotter à la réalité de votre population cible. Le feedback recueilli vous aidera à affiner votre idée, votre concept, votre stratégie commerciale ou même votre produit existant.

En effet, les enquêtes sont importantes à chaque étape du cycle de vie d’un produit. S’il est essentiel d’effectuer des recherches avant le lancement, des enquêtes régulières sont également indispensables pour évaluer la manière dont le produit a été reçu, suivre l’évolution du marché et des tendances, ou encore corriger au besoin la stratégie de vente.

L’étude de marché doit suivre une trame précise. C’est une question de méthode. Certains paramètres sont à connaître avant de vous lancer : à quel marché destinez-vous votre produit ? Quelle est la composition de votre population cible ? Qui sont vos concurrents ? Quelles sont les tendances du marché actuel ? Comment pouvez-vous exploiter un avantage concurrentiel ? L’utilisation d’enquêtes ou de sondages pour réaliser votre étude de marché vous fera gagner un temps précieux en répondant à toutes ces questions. Vous aurez alors une idée précise de votre marché et pourrez élaborer votre stratégie en conséquence.

Types d’études de marché et risques liés à l’utilisation de données secondaires ou biaisées

Chaque année, plus de 30 000 nouveaux produits sont lancés et 95 % d’entre eux ne trouvent pas leur public… Si la statistique est vertigineuse, certains de ces échecs peuvent être évités avec une bonne étude de marché, à condition de ne pas tomber dans certains pièges.

Données inadaptées

Lorsque vous faites une étude de marché, vous pouvez vous appuyer sur deux types de données :

–  les données primaires ou principales ;

–  les données secondaires.

Dans l’étude de marché principale, les données récoltées sont des informations de première main. Elles sont exclusives, ciblées, pertinentes et récentes. Ces informations sont recueillies par le biais d’enquêtes : sondages, questionnaires ou encore entretiens en face à face personnalisés.

Dans le cadre de l’étude de marché secondaire, les données exploitées sont publiques et librement disponibles. Ce sont souvent des données gouvernementales, comme celles publiées par l’INSEE en France, ou encore des données recueillies dans des publications ou des articles. Elles ne sont pas forcément récentes et, surtout, elles ne sont pas spécifiquement liées à votre domaine ou à ce que vous cherchez à savoir. Elles renvoient une photographie générale d’un secteur d’activité, d’une catégorie socioprofessionnelle ou d’une démographie que vous n’avez pas choisis.

Si vous vous appuyez uniquement sur des données secondaires, vous prenez le risque d’obtenir des réponses trompeuses. En effet, celles-ci ne sont peut-être pas assez précises et peuvent vous amener à des conclusions au pire erronées, au mieux correctes, mais qui ne correspondent pas aux questions que vous vous posiez. L’analyse de données extraites d’une étude de marché secondaire risque de vous donner une vue d’ensemble trop floue, qui ne vous permettra pas de vous positionner sur le marché.

En d’autres termes, l’utilisation de données inadaptées, trop peu récentes ou encore trop généralistes peut vous amener à formuler des interprétations bancales et compromettre tout le reste de votre business plan.

La création de votre propre étude de marché représente donc le meilleur moyen d’obtenir des données de qualité adaptées à vos besoins. Vous pourrez cibler précisément votre audience, connaître le prix que votre clientèle est prête à payer et poser tout autre type de questions que vous estimez nécessaire. Les études de marché réalisées au moyen de sondages ou questionnaires permettent de cerner rapidement les problématiques essentielles relatives au développement d’un produit, au suivi des performances ou encore à l’étude des besoins ciblés de la clientèle. Vous pouvez ensuite y apporter des réponses. Encore faut-il savoir poser les bonnes questions de la bonne manière afin de ne pas biaiser vos résultats…

Données biaisées

La réalisation de sondages et d’enquêtes d’opinion est un art délicat. Ils doivent vous permettre d’obtenir des informations sur les avis et les ressentis de votre population cible, tout en évitant de les influencer. Des questions tendancieuses au biais lié à l’ordre des questions ou des choix de réponses, en passant par les questions à double volet ou d’autres biais cognitifs tels que l’effet de halo, les écueils ne manquent pas. La qualité des données collectées et de l’analyse des résultats est directement liée à la qualité de votre questionnaire ou sondage. Une formulation légèrement biaisée peut invalider complètement les réponses à la question, voire compromettre l’intégrité de l’ensemble de votre étude et vous faire perdre un temps précieux et des ressources non négligeables.

Si la rédaction de questionnaires ne s’improvise pas, il existe cependant de nombreux conseils et modèles de questionnaires destinés à divers cas de figure et secteurs d’activité. Ne vous en privez pas ! Vous aurez ainsi la certitude de mettre toutes les chances de votre côté pour mener votre projet à bien avec les ressources humaines et techniques adéquates.

Astuces et conseils pour réussir vos enquêtes

Comment créer son questionnaire ? Quel est le rôle d’un questionnaire ? Quelles sont les techniques d’enquête ? Ou encore quelles questions poser pour une étude de marché ? Vous ne savez pas par où commencer ? Suivez le guide !

Quelques conseils pour démarrer…

  • Trouvez le bon angle
    Vous devez définir l’angle d’attaque de votre sondage. Quel est l’aspect qui vous intéresse le plus actuellement ? L’expérience clientèle ou le développement du produit ? Choisissez un angle spécifique. Si votre questionnaire couvre un champ trop large, les données récoltées seront imprécises et leur utilité moindre.
  • Envoyez vos sondages sur plusieurs plateformes
    Il existe de nombreuses façons d’envoyer vos sondages et d’en récolter les réponses. Que ce soit avec un code QR, une invitation par email, ou encore sur un réseau social, envoyez votre sondage sur plusieurs supports pour avoir la garantie de toucher un public plus large.
  • Faites preuve de créativité
    Il ne suffit pas d’envoyer les sondages sur les réseaux sociaux. Vous devez aussi permettre aux utilisatrices et aux utilisateurs de répondre sur les mêmes supports. Par exemple, SurveyMonkey propose un collecteur permettant aux personnes interrogées de répondre directement sur Facebook Messenger.
  • Réfléchissez au timing de vos sondages
    Pour obtenir le plus de réponses possible, il est important de prendre en compte la disponibilité et l’état d’esprit de vos participants à différentes heures de la journée. Il a par exemple été prouvé que les gens répondent plus facilement entre 9 h et 10 h qu’entre 22 h et 23 h. 

Des enquêtes d’étude de marché prêtes à l’emploi pour des résultats percutants

Dans une étude de marché, la première étape consiste à cibler votre public. Dans un deuxième temps, il vous faudra étudier la concurrence et les chances de réussite qu’a votre idée sur le marché. Ensuite, vous devrez segmenter votre public, une étape essentielle pour améliorer votre offre et augmenter vos opportunités commerciales. Enfin, une fois votre produit ou votre service sur le marché, continuez à surveiller votre image et la satisfaction de votre clientèle pour suivre l’évolution de votre marque et anticiper les tendances. Voilà pour la théorie, mais qu’en est-il de la pratique ? C’est là que les enquêtes d’études de marché entrent en jeu.

À chaque étape de votre étude de marché, SurveyMonkey vous propose des modèles d’enquête adaptés. Ne vous souciez plus de trouver les personnes à interroger, de chercher comment tester votre idée avant de la lancer ou encore d’observer les tendances sur le marché ou la concurrence : SurveyMonkey le fait pour vous et vous propose des solutions clés en main pour répondre à toutes ces questions.

Vous souhaitez faire une enquête pour tester votre produit ? SurveyMonkey met à votre disposition un modèle personnalisable. Vous pourrez ainsi poser les questions essentielles pour lancer votre offre, déterminer les attentes de votre clientèle et savoir si celle-ci est prête à acheter votre produit ou votre service.

Les modèles SurveyMonkey s’appuient sur diverses techniques de questionnaires afin de vous permettre de gagner du temps, de vous assurer de poser les bonnes questions et d’obtenir des réponses précises. Ils font appel à des questions ouvertes ou fermées, notamment des évaluations par étoiles, des échelles de Likert ou encore des questions à choix multiples ou questions de classement. Les questions fermées vous offriront une vue plutôt statistique et chiffrée, tandis que l’analyse des questions ouvertes vous permettra de bien comprendre les attentes de votre clientèle et d’ajuster votre stratégie marketing en fonction. 

Les enquêtes de marché peuvent tourner autour de plusieurs thèmes : la définition de votre population cible, l’intérêt de la clientèle ou encore la segmentation de votre public.

Ainsi, si vous cherchez à déterminer le public que votre produit ou votre service intéressera, il faudra plutôt vous orienter vers des sondages sociodémographiques. Ceux-ci permettent de connaître l’âge, le sexe ou encore les revenus des personnes interrogées et de définir la bonne population cible.

Si vous souhaitez tester une nouvelle offre auprès de votre public cible, vous pouvez recourir aux sondages pour test de produit. Votre clientèle est-elle intéressée par le type de produit ou de service que vous proposez ? Quel est le budget maximal qu’elle serait prête à y investir ? À quelle fréquence achèterait-elle ce type de produit ou de service ? Si vous n’avez pas encore de clientèle auprès de laquelle tester votre futur best-seller, faites appel à notre panel de participants SurveyMonkey Audience et obtenez des résultats représentatifs de votre population cible en quelques heures.

Votre public cible est-il plutôt rural ou citadin, a-t-il plutôt tendance à faire la fête ou à être casanier ? L’environnement est-il un sujet auquel il est sensible ? Une fois votre marché cible défini, le segmenter, autrement dit, le diviser en petits groupes en posant des questions plus précises, vous permet de créer de nouvelles opportunités, voire d’identifier un marché de niche.

Enfin, les enquêtes permettent de révéler ou de préciser des tendances. Imaginons, vous effectuez une veille active sur les réseaux sociaux et repérez de nouvelles tendances. Le sondage sera ici l’outil idéal pour déterminer si celles-ci sont viables, ou au contraire s’il s’agit uniquement d’un phénomène éphémère.

Une étude de marché est un processus long et complexe à mettre en place. Heureusement, nos enquêtes prêtes à l’emploi sont là pour vous aider à obtenir rapidement une vue d’ensemble sur un sujet donné et définir votre stratégie en conséquence.  

Conclusion

Une étude de marché ne garantit pas à 100 % la réussite de votre projet, mais elle en diminue fortement les risques. Elle vous permet de connaître et de mieux cerner tous les aspects de votre business plan : le marché, les parties prenantes, les tendances. Elle vous aide à ajuster votre stratégie marketing en surveillant le marché et la concurrence. Bref, l’argent consacré à une enquête est un investissement sur le long terme, car il vous permettra de mettre en place une stratégie pertinente et de viser juste du premier coup.

Il existe des études de marché primaires et des études de marché secondaires. Les premières sont personnalisées et vous offrent rapidement des résultats incisifs. Les secondes sont publiques, moins adaptées à vos besoins spécifiques et peuvent donc vous amener à faire fausse route.

L’étude de marché est l’étape clé qui permet de récolter les données nécessaires pour mettre en place une stratégie marketing efficace dont dépendront vos retombées économiques. Questions ouvertes ou fermées, simples statistiques, enquêtes d’opinion : grâce à SurveyMonkey, vous avez un panel d’outils à votre disposition pour mener à bien votre projet. Le risque zéro n’existe pas, mais les sondages et questionnaires de SurveyMonkey vous aident à vous en approcher le plus possible.

Face à l’ampleur de la tâche, faites-vous accompagner, facilitez-vous la vie, et économisez du temps et de l’argent avec nos modèles et nos solutions clés en main. Nous posons des questions pour répondre aux vôtres. Alors, n’hésitez plus, lancez-vous et obtenez les réponses dont vous avez besoin pour agir avec discernement.

FAQ

Quel est le rôle du questionnaire dans une étude de marché ?

Dans une étude de marché, le questionnaire joue un rôle central en offrant des données tangibles pour orienter votre stratégie marketing. Il sert à vérifier vos hypothèses et constitue le seul moyen d’avoir la certitude que vous répondez à un besoin précis tout en confirmant la viabilité de votre produit auprès des principales personnes intéressées.

Exemple de questionnaires et d’enquêtes

Il existe de nombreux modèles de questionnaires et d’enquêtes pour vos études de marché. Par exemple, un questionnaire pour tester son produit posera des questions du type : si ce produit était sur le marché aujourd’hui, envisageriez-vous de l’acheter ? SurveyMonkey propose également de nombreux autres modèles de sondages et d’enquêtes, de la satisfaction client aux habitudes de consommation en passant par le classique sondage NPS®.
Découvrir tous nos modèles

Sondage d’étude de marché en ligne

Aujourd’hui, la plupart des sondages sont faits en ligne. Avec les collecteurs de SurveyMonkey, il est possible de recueillir des données par email, mais aussi sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook Messenger. Mener une étude de marché en ligne est plus simple et moins coûteux que par téléphone ou courrier postal. En outre, si vous n’avez pas encore de clientèle auprès de laquelle tester votre idée, SurveyMonkey Audience met à votre disposition un panel de participantes et participants pour répondre à votre sondage.

Quelles questions poser dans une étude de marché ?

Les questionnaires utilisés dans une étude de marché associent généralement des questions ouvertes et des questions fermées de manière à identifier les attentes de la clientèle, mais aussi à déterminer si celle-ci est réellement prête à investir dans le produit ou le service que vous proposez. Dans un premier temps, des questions fermées (questions à choix multiples, échelles de Likert, classements) vous fourniront des données facilement exploitables pour dégager des premières tendances et définir des axes de travail en conséquence. Par exemple, une échelle de Likert peut vous aider à identifier l’importance de certains facteurs dans la décision d’achat et à les classer.
« Quel rôle le prix joue-t-il dans votre décision d’acheter un lave-vaisselle ? »
Très important

Assez important

Peu important 

Pas important du tout 

Vous pouvez ensuite répéter cette question (ou utiliser une matrice d’évaluation) pour différents critères (durabilité, look, fabriqué en France, taille et poids, durée de garantie, etc.) et utiliser les réponses pour prioriser ces aspects de votre produit. 

Des questions ouvertes du type « Pourquoi envisageriez-vous d’acheter ce produit ? » vous donneront ensuite un aperçu de la manière de penser de vos clients et de leurs désirs profonds en les laissant s’exprimer avec leurs propres mots.  Enfin, vous pouvez inclure une question de type NPS (« Sur une échelle de 1 à 10, quelle est la probabilité pour que vous recommandiez ce produit à des collègues ou à des connaissances ? ») pour évaluer la satisfaction par rapport à votre produit existant, et lui associer une question ouverte de suivi (« Pourquoi avez-vous attribué cette note ? » pour identifier plus précisément les forces et faiblesses de votre produit. 

Combinées, ces trois techniques permettent d’avoir des données chiffrées et statistiques sur les opinions de votre future clientèle, ainsi que des données qualitatives qui vous aideront à dégager des tendances, mais aussi à apporter des améliorations précises à votre produit ou concept.

Réveillez votre curiosité avec SurveyMonkey