Questions ouvertes : enrichissez vos données en obtenant davantage de contexte

Donnez plus de contexte et de relief aux résultats de vos sondages.

Quel type de données souhaitez-vous collecter dans vos sondages ?

Cette question est importante.

Voulez-vous recueillir des réponses précises, quantifiables et prévisibles ? Ou des réponses moins structurées mais avec davantage de détails et de relief ?

En général, vous rechercherez un équilibre entre les deux.

Les questions à choix multiple sont idéales pour collecter des données quantitatives, mais laisser aux participants la liberté de répondre avec leurs propres mots peut vous permettre d'obtenir des informations auxquelles vous n'aviez pas pensé.

Cela peut également vous aider à comprendre ou personnaliser certaines tendances que vous suivez en apportant un éclairage différent à vos données.

Supposons que vous souhaitiez en apprendre davantage sur les participants à vos sondages. Il est facile d'utiliser des questions fermées pour obtenir des données démographiques comme l'âge, le sexe ou la nationalité. Mais qu'en serait-il si vous demandiez les mêmes informations d'une manière différente ?

Il y a fort à parier qu'en formulant votre question ainsi, vous collecteriez des informations plus intéressantes que des données démographiques basiques. C'est l'avantage des questions ouvertes : elle permettent de recueillir des réponses que vous ne pourriez obtenir autrement.

S'il n'est probablement pas possible de faire l'impasse sur les questions démographiques standard, l'exemple ci-dessus montre que vous pouvez obtenir un complément d'information très intéressant pour bénéficier d'une vision plus personnelle des participants à vos sondages.

Notions de base sur les questions ouvertes

Qu'est-ce qu'une question ouverte ?

Une question ouverte est conçue pour obtenir plus d'informations qu'une question à choix multiple ou une question fermée, en invitant les participants à répondre avec leurs propres mots.

Rédiger une bonne question ouverte est un exercice délicat : elle doit inciter les participants à fournir des informations utiles tout en leur laissant la liberté de s'exprimer comme ils le souhaitent.

Lorsque vous réalisez un sondage, vous souhaitez connaître l'opinion et les expériences individuelles de chaque participant. Bon nombre de ces informations peuvent être collectées via des questions à choix multiple ou de type menu déroulant, pour lesquelles les participants sélectionnent la réponse qui se rapproche le plus de leur opinion ou expérience.

Ces questions sont idéales lorsque vous voulez recueillir des données qualitatives ou quantitatives pour les compiler et les analyser afin de calculer, par exemple, le pourcentage de participants masculins, féminins ou compris dans différentes tranches d'âge.

Les réponses aux questions que vous posez peuvent cependant ne pas entrer parfaitement dans telle ou telle catégorie. Qu'en est-il si vous voulez donner aux participants la possibilité de faire des commentaires, d'expliquer leur réponse à des questions précédentes ou simplement de s'exprimer librement ? Il vous faudra dans ce cas utiliser des questions ouvertes.

Prenons par exemple ce modèle d'étude de marché qui commence par plusieurs questions ouvertes demandant aux clients de dresser la liste des points forts du produit et des changements qu'ils souhaitent :

Dans ce modèle de sondage sur les événements organisés dans le voisinage, remarquez comment une question ouverte est utilisée pour faire suite à une question fermée.

1. À quelle fréquence participez-vous à des événements organisés dans le voisinage ?

  • Très souvent
  • Souvent
  • Assez souvent
  • Rarement
  • Jamais

2. Si vous ne participez jamais à des événements organisés dans le voisinage, pouvez-vous indiquer pourquoi ?

Vous ne pourrez probablement pas compiler les résultats des questions ouvertes en graphiques ou en statistiques, mais vous en apprendrez davantage sur les participants à la lumière de leurs réponses. Et si certaines réponses reviennent très régulièrement, vous pouvez les afficher sous la forme d'un nuage de mots.

D'une manière générale, il est plus judicieux d'utiliser le format du choix multiple pour les questions essentielles, car il est plus facile de les analyser, et d'employer les questions ouvertes pour des réponses plus détaillées ou plus personnalisées.

Les questions à choix multiple seront en général volontairement limitées (par exemple, « Quel âge avez-vous ? » et « Quelle est votre nationalité ? »), tandis que les questions ouvertes laisseront plus de place à l'interprétation (par exemple, « Parlez-moi de vous. »).

Quels sont les avantages des questions ouvertes ?

Vous serez généralement surpris par les participants à vos sondages. Même si vous pensez avoir rédigé un très bon sondage qui permettra de recueillir toutes les données importantes, poser une dernière question ouverte peut révéler des informations inédites.

Tout comme la proposition « Autre » dans les questions à choix multiple, inclure au moins une question ouverte dans votre sondage vous permettra de parer à toute éventualité, et il se peut que les participants fassent ressortir un point auquel vous n'aviez pas pensé !

Il est valorisant pour les participants de pouvoir répondre librement. Laissez-leur la possibilité de s'exprimer avec leurs propres mots, au sujet d'une bonne expérience comme d'une mauvaise.

Tous apprécieront de voir que leur opinion est prise en considération, car c'est peut-être pour cette raison, en premier lieu, qu'ils ont accepté de répondre au sondage.

Quels sont les inconvénients des questions ouvertes ?

Elles sont difficiles à analyser. Si vous envisagez de compiler vos résultats sous forme de tableaux ou de graphiques, ne recourez pas aux questions ouvertes.

Vous devrez coder manuellement chaque réponse, un processus chronophage et potentiellement biaisé. Préférez les questions ouvertes en complément aux questions à choix multiple ou à d'autres questions constituant les fondements de votre sondage.

Elles ne sont pas optimisées pour les appareils mobiles. Il n'est pas pratique de taper des réponses avec le clavier d'un smartphone ou d'une tablette. C'est particulièrement compliqué pour les questions ouvertes qui demandent des réponses longues, de plusieurs phrases ou paragraphes. Un défi quasiment impossible à relever sur petit écran.

Elles peuvent réduire votre taux de réponse si elles sont trop nombreuses. Prendre le temps de répondre consciencieusement à une question ouverte peut ne pas sembler bien compliqué, mais il n'est pas si évident de lire une question à laquelle on n'est pas préparé, de bien y réfléchir et d'apporter une réponse cohérente et pertinente.

Poser trop de questions ouvertes peut finir par lasser ou frustrer les participants et les inciter à ne répondre que partiellement, voire à abandonner le sondage en cours de route. Utilisez donc les questions ouvertes à bon escient.

Dernières recommandations

Gardez toujours à l'esprit que c'est le type de données que vous cherchez à recueillir dans un sondage qui déterminera le type de questions que vous poserez.

Les meilleurs sondages combinent plusieurs types de questions pour obtenir une grande variété de données. Que vous demandiez à vos clients ce qu'ils pensent de votre entreprise ou que vous sondiez vos voisins, vous associerez probablement questions ouvertes et fermées. Utilisez des questions fermées pour obtenir les faits et les chiffres nécessaires pour votre analyse, et des questions ouvertes pour obtenir des précisions ou des détails.

Découvrez comment SurveyMonkey peut aviver votre curiosité