Études quantitatives : le guide complet

Aujourd’hui plus que jamais, il est indispensable pour les décisionnaires de s’appuyer sur des données chiffrées pour justifier leurs choix. Les études quantitatives vous permettent d’analyser les comportements, les opinions ou les attentes de vos consommateurs, vos utilisateurs et utilisatrices ou votre personnel. Leur principale fonction consiste à s’appuyer sur des résultats chiffrés et statistiquement significatifs pour confirmer (ou non !) vos décisions stratégiques. Voyons ensemble quelles sont les méthodes à suivre pour préparer, mener à bien et analyser les résultats d’une étude quantitative.

Qu’est-ce qu’une étude quantitative ?

Le plus souvent utilisée dans un cadre professionnel, l’étude quantitative est une technique de collecte de données visant à analyser à grande échelle des traits spécifiques, des comportements, des attentes ou des opinions. Ce type d’étude a pour objectif de déduire des conclusions mesurables et chiffrées, qui peuvent être présentées dans des graphiques ou des tableaux, afin d’appuyer des décisions stratégiques. Pour collecter des données, les études quantitatives s’appuient sur des questionnaires ou des sondages, souvent composés de questions fermées, qui sont envoyés à un panel d’audience cible.

Étude quantitative : méthode détaillée

Les recherches quantitatives vous aideront à valider des hypothèses grâce à des données chiffrées. Vous pourrez ainsi vérifier si une hypothèse se vérifie, ou s’il s’agit d’un biais de perception. Pour réaliser une étude quantitative et obtenir des résultats exploitables, il est important de suivre certaines étapes.

Définir une problématique

La problématique est l’hypothèse que vous souhaitez vérifier. Par exemple, vous vous demandez peut-être dans quelle mesure vous devriez modifier votre produit pour en proposer une version plus écologique. À partir de là, vous allez élaborer un questionnaire ou un sondage pour répondre à cette problématique et orienter la stratégie de votre marque. Pour continuer avec notre exemple, les résultats de cette enquête pourraient notamment mettre en lumière qu’en effet, en modifiant votre gamme de produits, vous gagnerez de nouvelles parts de marché et augmenterez vos marges de 5 %, tout en ayant un impact positif sur l’environnement.

Choisir une méthode de collecte de données

Les méthodes les plus efficaces pour réaliser une étude quantitative sont les questionnaires et les sondages en ligne, grâce auxquels vous pourrez collecter les réponses d’un panel plus ou moins précis de participantes et participants, selon vos besoins.

Un questionnaire permet de confirmer ou de réfuter vos hypothèses, mais aussi de dégager des tendances qui sont autrement difficiles à anticiper. Vous pouvez les intégrer à votre site web ou à votre application, par exemple à la fin du parcours d’achat, afin de chiffrer la satisfaction de votre clientèle sur le long terme.

Un sondage vous aidera à recueillir des informations de manière ponctuelle. La force d’un sondage tient au fait que vous analysez le comportement ou les envies de tout un groupe à un instant t : vous pourrez avoir une vision précise et détaillée de leurs opinions. En revanche, si vous ne répétez pas l’opération régulièrement, les résultats risquent d’être obsolètes après quelque temps.

Délimiter un échantillon

Après avoir défini l’hypothèse que vous souhaitez étudier et la méthode choisie pour collecter vos réponses, il vous faudra décider du type d’audience auquel vous souhaitez vous adresser. À cet égard, visez des personnes susceptibles d’apporter des réponses pertinentes à vos questions. Pour délimiter votre échantillon d’audience, prenez en compte votre produit, votre marque et votre problématique.

Par exemple, si votre entreprise vend des cosmétiques et que vous souhaitez explorer des options plus écologiques, vous avez intérêt à interroger à la fois votre clientèle existante et de nouveaux segments potentiellement intéressés par cette nouvelle offre. Les échantillons d’audience sont souvent séparés selon des critères démographiques comme l’âge, le sexe, la catégorie socioprofessionnelle, la localisation géographique ou la composition du foyer. Il est intéressant de comparer vos données de réponses selon ces critères pour affiner votre analyse.

Préparer les questions et les options de réponses

Si vous réalisez une étude quantitative, c’est pour obtenir des réponses exploitables en termes statistiques. Vous pourrez par exemple déterminer que 36 % de votre clientèle actuelle serait prête à payer un peu plus cher pour une version écologique de votre produit, et qu’il s’agit en grande majorité d’hommes âgés de 30 à 40 ans. Pour obtenir ces réponses chiffrées, vous aurez besoin d’utiliser dans votre questionnaire des questions fermées, c’est-à-dire des questions pour lesquelles vous proposez un choix de réponses possibles.

Lorsque vous préparez vos questions de sondage, faites bien attention à éviter le biais : il est important de rester neutre et de ne pas orienter les participantes et participants dans leurs réponses. Par ailleurs, vous devrez vous renseigner précisément sur chaque sujet, afin d’énumérer des choix de réponse qui reflètent la réalité et qui couvrent tout le champ des possibles.

Par exemple, si vous demandez à votre clientèle quelle importance elle accorde à l’écologie, ne vous contentez pas de proposer des réponses comme « Beaucoup d’importance » ou « C’est un facteur déterminant pour mes achats ». Pensez aussi à inclure des réponses comme « Aucune importance » ou « Je ne me préoccupe pas de l’écologie quand j’achète ce produit ».

Une bonne habitude à prendre est de demander à une tierce personne de votre équipe de relire votre questionnaire avant de le diffuser pour vérifier que les questions ne sont pas biaisées. Dans le cas contraire, vous obtiendrez des réponses incomplètes et les résultats de votre étude quantitative seront faussés.

Diffuser votre étude quantitative

Maintenant que vous avez préparé votre enquête, il s’agit de la diffuser auprès de votre public cible. Il existe de nombreux moyens de partager une étude quantitative, par exemple en intégrant un questionnaire à votre application, en envoyant un sondage en ligne à un panel de volontaires ou en ajoutant un lien dans votre newsletter. Les plateformes de sondages en ligne comme SurveyMonkey proposent aujourd’hui de nombreuses fonctionnalités pour réaliser, personnaliser et partager des études quantitatives : à vous de choisir la méthode appropriée selon vos besoins.

L’analyse des données quantitatives

Lorsque vous aurez reçu suffisamment de réponses à vos sondages, vous devrez encore en analyser les réponses. C’est là que les données quantitatives prennent tout leur intérêt : en quelques clics, vous pourrez afficher des statistiques précieuses pour étayer vos décisions stratégiques. Les outils de sondages en ligne vous seront d’une grande aide pour compiler les données recueillies et les présenter facilement sous forme de graphique visuellement pertinent. Schématiser ces informations vous facilitera le travail d’analyse et vous aidera à les comparer, que ce soit pour différents segments de population ou sur des périodes différentes.

Les avantages des études quantitatives

Le premier avantage d’une étude quantitative, c’est que ses données sont quantifiables, contrairement à une étude qualitative dans laquelle les réponses sont rédigées par les participantes et participants, avec leurs propres mots. L’étude quantitative est donc plus rapide et plus simple, puisque les personnes interrogées ont simplement à choisir une possibilité de réponses parmi d’autres. Cela vous permettra de recueillir beaucoup de données en peu de temps.

En attribuant des valeurs numériques à vos options de réponses, vous pourrez facilement les convertir en tableaux ou en graphiques pour en présenter les résultats et expliquer vos décisions stratégiques. À l’ère des données, les études quantitatives vous aident à prendre des décisions importantes, par exemple pour vous démarquer de votre concurrence ou améliorer les conditions de travail de vos équipes. Autre avantage : après avoir préparé une étude quantitative, vous pourrez la dupliquer, la personnaliser et l’adapter pour différents besoins, ou pour la réutiliser régulièrement. Dans l’idéal, vous voudrez intégrer des études quantitatives à vos processus commerciaux au quotidien. 

Les inconvénients des études quantitatives

Les études quantitatives sont idéales pour valider des hypothèses, comme le choix d’une nouvelle fonctionnalité ou une enquête sur un mode de consommation. En revanche, elles ont leurs limites : si vous envoyez à des participantes et participants une batterie de questions fermées sans jamais leur laisser la possibilité de s’exprimer, vous risquez de les frustrer et potentiellement de recevoir moins de réponses que ce que vous espériez.

Les études quantitatives ne permettent pas aux personnes interrogées d’être créatives et vous ne recevrez pas de suggestions inattendues. Pour récolter des données chiffrées tout en donnant la possibilité à vos participantes et participants d’exprimer leurs envies ou leurs idées, il peut être judicieux d’intégrer une ou deux questions ouvertes (donc qualitatives). Les personnes interrogées pourront alors rédiger leur réponse dans un champ de texte libre, et vous recevrez des suggestions intéressantes, même si elles seront plus difficiles à chiffrer.

SurveyMonkey et les études quantitatives

Que ce soit pour créer des questions, diffuser vos sondages via un lien, les intégrer à votre site web ou en analyser les résultats, la plateforme SurveyMonkey est l’outil idéal pour mener à bien une étude quantitative de manière efficace.

Vous y trouverez toute une banque de questions qui ont fait leurs preuves, rassemblées dans un outil simple, intuitif et complet pour créer et personnaliser vos sondages. Une interface dédiée vous permettra de collecter des données, de les analyser et de les présenter très facilement, mais aussi de découvrir des conseils de spécialistes et bien d’autres fonctionnalités qui vous accompagneront dans vos études quantitatives.

Conclusion

L’analyse de données est devenue une étape indispensable dans la prise de décisions stratégiques. Or, les études quantitatives sont idéales pour collecter des données chiffrées afin de vérifier différentes hypothèses. Certes, elles nécessitent davantage de travail en amont que les études qualitatives (dont les réponses se font en texte libre). Toutefois, elles demandent moins d’efforts aux participantes et participants : vous recevrez davantage de réponses, que vous pourrez analyser et présenter sous forme de graphiques en seulement quelques clics.

Étude quantitative: Foire Aux Questions

Qu’est-ce qu’une étude quantitative en marketing ?

Une étude quantitative est une enquête d’opinion dont les réponses chiffrées permettent d’appuyer des décisions stratégiques pour l’entreprise.

Pourquoi une étude quantitative ?

Une étude quantitative permet de sonder les opinions, les habitudes ou les envies d’une population de manière chiffrée, afin de comparer les résultats et de prendre des décisions en connaissance de cause.

Comment faire une étude quantitative ?

Pour réaliser une étude quantitative, vous aurez besoin de définir une problématique, de choisir une manière de collecter vos données, de préparer des questions, de partager votre enquête, puis d’en analyser les résultats. Il existe aujourd’hui des outils en ligne spécialisés dans les études quantitatives, comme la plateforme de sondages en ligne SurveyMonkey.

Réveillez votre curiosité avec SurveyMonkey