ConnexionS'inscrire
Résultats du blog
Affichage de 0 résultats sur 0
Persévérez ! Votre curiosité finira par payer.
Actualité de l'entreprise

SurveyMonkey, « boosteur de curiosité » dans le monde entier

SurveyMonkey, « boosteur de curiosité » dans le monde entier

Avec 17,5 millions d'utilisateurs dans le monde entier, SurveyMonkey jouit d'une large présence internationale qui ne cesse de se développer. Cette semaine est placée sous le signe de la reconnaissance envers nos utilisateurs, nos employés et nos fans du monde entier, avec des visites de nos équipes dirigeantes dans nos bureaux internationaux et diverses manifestations visant à célébrer toutes les actions que nous menons pour booster la curiosité par delà les frontières.

Nous venons également d'annoncer la création de notre nouveau centre de données européen qui garantira à nos utilisateurs basés en Europe la souveraineté de leurs données personnelles et facilitera leur mise en conformité vis-à-vis du RGPD et autres règlementations sur la confidentialité des données personnelles. Dans le même temps, l'expérience utilisateur des concepteurs de sondages sera simplifiée et améliorée. 

Astuce : Pour en savoir plus sur la façon dont SurveyMonkey traite tout ce qui relève du RGPD, consultez la page dédiée à ce sujet.

Comment SurveyMonkey encourage la curiosité par delà les frontières

S'il est le plus récent, le centre de données européen n'est pas le seul investissement que nous ayons réalisé en Europe au cours des derniers mois. En avril dernier, nous avons officiellement accueilli au sein de la famille SurveyMonkey l'entreprise Usabilla basée à Amsterdam. Avec ses cinq bureaux dans le monde et ses 450 clients répartis dans 35 pays, Usabilla est une véritable multinationale.

usabilla

Avant l'acquisition d'Usabilla, SurveyMonkey possédait déjà cinq bureaux internationaux et avait récemment étoffé ses effectifs à Dublin, le tout couronné par une série de visites de nos équipes dirigeantes (voir ci-dessous la photo de nos nouveaux collaborateurs d'Usabilla).

Outre notre esprit ouvert sur le monde, nous nous efforçons de donner à nos produits une portée universelle. Notre plate-forme est ainsi disponible en 16 langues et nos sondages peuvent être rédigés en 57 langues ! Nous acceptons par ailleurs les règlements en 39 devises.

Notre solution d'étude de marché SurveyMonkey Audience permet aux entreprises d'accéder à un panel de 50 millions de consommateurs répartis dans plus de 100 pays.

Récentes études internationales

Notre équipe de chercheurs, qui publie sans cesse de nouvelles études et rapports, a récemment élargi son champ d'action à l'international. Outre une étude sur les préférences en matière de sécurité, nous nous sommes également intéressés, en partenariat avec le cabinet S&P Global, au comportement des femmes du monde entier vis-à-vis de l'argent.

Voici les principaux enseignements que nous avons tirés de cette étude :

  • À l'échelle internationale, plus de femmes que d'hommes déclarent se trouver dans une situation financière « difficile » ou « correcte », à l'exception de certains pays asiatiques. Ainsi en Corée, en Inde et en Chine, les femmes se considèrent tout aussi à l'aise financièrement que leurs homologues masculins. C'est en Suisse, en Australie, en France, en Allemagne et aux États-unis que l'écart homme-femme est le plus marqué, avec un nombre de femmes déclarant connaître des difficultés financières 10 à 18 points supérieur à celui des hommes.
  • Le niveau de confiance des femmes envers les institutions financières est généralement bas, mais dans 8 pays sur les 11 que nous avons étudiés, elles y accordent tout de même un certain crédit (y compris pour la majorité des participantes en Inde et en Chine).
  • Les pays dans lesquels les femmes sont le plus dépendantes de leurs revenus pour subvenir à leurs besoins sont la France (45 %) et le Royaume-Uni (43 %).

Nous venons de réaliser une étude en partenariat avec Hubspot sur les tendances et les préférences en matière de réseaux sociaux dans trois pays de différentes régions du globe (Europe, États-Unis et Amérique latine).

Voici quelques une de nos conclusions :

  • À l'échelle internationale, la plupart des personnes interrogées pensent que les réseaux sociaux ont un impact positif ou négligeable sur la société (seuls 38 % estiment que cet impact est négatif).
  • C'est en Allemagne que l'on manifeste le plus de méfiance à l'égard des réseaux sociaux et en Colombie qu'ils sont le plus appréciés. Facebook est le réseau social préféré des latino-américains (avec 57 % des suffrages, contre 40 % en Europe et 47 % aux États-Unis).
  • Globalement, les contenus de Google et YouTube inspirent plus confiance que ceux de Facebook, Twitter et particulièrement Snapchat (avec 91 % de plébiscite pour Google et 88 % pour YouTube, contre 49 % pour Snapchat).

Que ce soit par le biais de sa politique renforcée sur la protection des données personnelles, ses fonctionnalités étendues ou ses nombreuses études sur des sujets d'actualité, SurveyMonkey voit sa présence à l'international s'accroître de jour en jour. Et cela nous rend à la fois fiers et très enthousiastes.