Échelle d’intervalle : qu’est-ce que c’est et comment l’utiliser dans vos questions de sondage ?

Plus vos données de sondage sont précises, plus vous pouvez les exploiter et en tirer des enseignements concrets. Enquête sur les Convictions politiques ou sondage de satisfaction client, le meilleur moyen d’obtenir des informations précises est d’utiliser une échelle numérique. Utilisées dans de nombreux autres domaines, les échelles d’intervalle sont idéales pour générer des données mathématiques à partir de sondages d’opinion et de satisfaction. Découvrons comment les utiliser efficacement.

Définition d’une échelle d’intervalle

Une échelle d’intervalle désigne toute plage de valeurs ayant une différence mathématique significative, mais pas de zéro absolu. C’est par exemple le cas des systèmes de mesure que l’on utilise tous les jours comme les Fahrenheit et les Celsius, qui ont des variables d’intervalle définies (degrés), mais des valeurs zéro arbitraires. En effet, zéro degré Fahrenheit ou zéro degré Celsius ne correspond pas au zéro absolu, c’est-à-dire à la température théorique la plus basse possible.

C’est ce qui différencie les échelles d’intervalle des échelles de rapport (comme l’échelle de Kelvin) qui, elles, possèdent un zéro absolu. Les échelles de rapport sont plus utiles en mathématiques, car il est plus facile de travailler avec des valeurs absolues que des valeurs relatives. Les échelles d’intervalle sont quant à elles intéressantes en statistiques, car elles permettent d’attribuer des valeurs numériques à des mesures arbitraires, comme une opinion.

L’échelle ordinale permet elle aussi de mesurer une perception ou une opinion, mais contrairement à l’échelle d’intervalle, elle est constituée de valeurs relatives qui n’ont pas de différence mathématique. Lorsque vous demandez s’il fait chaud, bon ou froid dehors, vous utilisez une échelle ordinale. Lorsque vous demandez quelle température il fait, vous utilisez une échelle d’intervalle.

Une échelle d’intervalle est également différente d’une échelle nominale, composée de réponses qui n’ont pas de valeurs exactes ou relatives. Lorsque vous demandez à quelqu’un de choisir un plat sur un menu, vous utilisez une échelle nominale. Lorsque vous demandez à quelqu’un de noter ce plat sur une échelle de 1 à 10, vous utilisez une échelle d’intervalle.

Comment utiliser une échelle d’intervalle ?

Toute question de sondage pour laquelle le participant doit entrer une valeur de température, une heure ou une date inclut techniquement une échelle d’intervalle, puisque les degrés, les heures et les jours sont des mesures d’intervalle. Vous pouvez donc facilement insérer une échelle d’intervalle dans une question à choix multiple ou une question à échelle d’évaluation. Il vous suffit simplement de demander aux participants d’exprimer leur avis à l’aide d’une échelle numérique.

Exemples d’échelles d’intervalle

La question Net Promoter® Score (NPS) mesure la probabilité que le participant recommande une entreprise, un produit ou un service. Toute question à échelle d’intervalle doit indiquer clairement à quelle réponse correspond chaque extrémité de l’échelle :

NPS®, Net Promoter® et Net Promoter® Score sont des marques déposées de Satmetrix Systems, Inc., Bain & Company et Fred Reichheld.

Notre banque de questions contient de nombreuses questions utilisant des échelles d’intervalle pour mesurer un large éventail d’opinions. Envie de savoir comment rédiger vos propres questions ? Suivez le guide !

Comment créer une échelle d’intervalle ?

Voici comment ajouter une question à échelle d’intervalle à votre sondage :

  1. Dans le tableau de bord de SurveyMonkey, cliquez sur CRÉER UN SONDAGE ou choisissez d’éditer un sondage existant.
  2. Sélectionnez CONCEVEZ UN SONDAGE.
  3. Glissez-déposez une nouvelle question (à échelle d’évaluation, Net Promoter® Score, à choix multiple ou à curseur de défilement) dans votre sondage depuis le menu OUTIL DE CONCEPTION.
  4. Rédigez (ou modifiez) le texte de la question. Faites en sorte d’indiquer clairement à quelle réponse (positive ou négative) correspond chaque extrémité de l’échelle.
  5. Réglez les paramètres dans les onglets Modifier et Options. Si vous utilisez une question à échelle d’évaluation, assurez-vous qu’elle ne comporte qu’une seule ligne.

Comment interpréter les résultats d’une échelle d’intervalle ?

Certaines questions, comme les questions NPS, impliquent des méthodes et des échelles spécifiques pour interpréter les résultats. Mais une échelle d’intervalle ne génère pas toujours de nouvelles données exploitables, en particulier si le système de mesure utilisé est très arbitraire. Elle vous permet néanmoins de calculer la moyenne d’un ensemble de données agrégées, ce que vous ne pouvez pas faire avec une échelle ordinale.

Vous voulez exploiter au maximum les résultats de vos questions à échelle d’intervalle ? SurveyMonkey vous permet de calculer automatiquement vos statistiques de base. Calculez en un clic la moyenne arithmétique, la médiane et le mode de vos questions à échelle d’intervalle.

Pour consulter les statistiques de base calculées à partir des résultats à une question donnée :

  1. Sous Analysez les résultats, cliquez sur Personnaliser (au-dessus de la question qui vous intéresse).
  2. Cliquez sur OPTIONS D'AFFICHAGE.
  3. Cochez la case Statistiques de base.
  4. Cliquez sur ENREGISTRER.

Gardez à l'esprit que plus votre échelle d’intervalle est arbitraire, moins vos données seront exploitables. Une échelle d’intervalle doit contenir une variable d’intervalle constante, mais il est difficile de conserver une variable d’intervalle constante lorsque l’on mesure une opinion. Même les échelles d’intervalle couramment utilisées, comme l’échelle numérique d’évaluation de la douleur (« Évaluez votre douleur sur une échelle de 1 à 10 »), ne sont pas d’une grande précision.

Utilisée avec précaution, une échelle d’intervalle peut donner à vos sondages d’opinion et de satisfaction une dimension mathématique précieuse. Incorporez des échelles d’intervalle à votre prochain questionnaire pour obtenir des résultats encore plus parlants.

Réveillez votre curiosité avec SurveyMonkey