Produits

La plateforme SurveyMonkey est conçue pour répondre à tous les cas d’usage. Découvrez tout ce que notre solution peut vous apporter.

Collectez vos infos avec l’aide d’un leader mondial des logiciels de sondage.

Intégrez SurveyMonkey à plus de 100 applications.

Collectez infos et paiements sur des formulaires en ligne.

Créez des sondages et obtenez des insights grâce à l’IA.

Des solutions pour tous vos besoins d’études de marché.

Modèles

Mesurez la satisfaction des clients et la fidélité à votre marque.

Transformez vos clients en ambassadeurs de votre marque.

Collectez des données pour améliorer l’expérience utilisateur.

Collectez les coordonnées de prospects, d’invités, etc.

Collectez les réponses à votre prochain événement.

Découvrez les attentes des participants pour votre prochain événement.

Renforcez l’engagement de vos employés et améliorez leurs performances.

Sondez les participants pour créer des réunions plus productives.

Améliorez les performances de vos employés grâce au feedback.

Améliorez le contenu ou la présentation de vos cours.

Découvrez ce que vos étudiants pensent de leurs enseignants.

Découvrez ce que vos clients pensent de vos idées de produits.

Ressources

Découvrez nos bonnes pratiques concernant les sondages.

Pour tout savoir sur les sondages et le feedback.

Guides et conseils sur l’utilisation de SurveyMonkey.

Les plus grandes marques boostent leur croissance avec SurveyMonkey.

Nous contacterConnexion
Nous contacterConnexion

Comprendre et éviter les biais dans la recherche

Dans le cadre d’un sondage ou d’une enquête, l’interaction entre la personne qui interroge et la personne qui répond n’est pas neutre. Chacun vient avec son bagage, son vécu et sa perception. Il est alors question de biais, ou de préjugés, qui peuvent prendre différentes formes et avoir des conséquences variées. Passer outre ces biais n’est pas si simple, mais c’est indispensable si vous souhaitez éviter de compromettre, voire de fausser votre sondage.

Afin de garantir votre impartialité et d’obtenir des résultats fiables, il vous faudra adopter un point de vue méthodologique. Pour cela, vous voudrez mettre en place une grille d’observation et assurer une préparation adéquate de vos questions de sondage.

Pour éviter de tomber dans la subjectivité, vous devrez d’une part vous défaire de vos idées préconçues, et d’autre part donner aux répondantes et répondants des conditions équitables et appropriées pour s’exprimer sans les influencer d’aucune manière.

Dans cet article, vous découvrirez comment les principaux biais peuvent affecter vos sondages, enquêtes et études de marché. Suivez nos recommandations pour éviter ces biais et obtenir des données fiables.

Un biais est un élément qui vient troubler de manière systématique l’authenticité de l’interaction entre la personne interrogée et la personne qui cherche à obtenir des informations. Lorsque vous préparez un sondage ou une enquête, vous avez de grandes chances d’être biaisé, même si c’est souvent de manière inconsciente.

Les biais peuvent notamment être causés par votre manière d’aborder un sujet, de le présenter à une audience ou de l’interpréter (calibrage de l’échantillon inadapté, conception du sondage, conditions proposées, évaluation des résultats).

Ainsi, la perception du sujet que vous explorez, vos idées préconçues, vos attentes et vos sensations posent un filtre émotionnel dans votre observation des faits. Pour éviter que ce filtre émotionnel n’influence les réponses et ne fausse vos résultats de recherche, il est donc indispensable de confronter votre approche avec vos collègues de travail et de considérer ensemble la problématique sous tous les angles.

Les biais vous empêchent d’obtenir des résultats fiables. Les variables d’influence peuvent être causées par la présence et la répétition de stimuli chez la personne interrogée, ce qui l’incitera à répondre de telle ou telle manière. Vos questions de sondages doivent donc être neutres, simples à comprendre, et apparaître dans un ordre aléatoire. Bien entendu, vous ferez attention à ce que tous les participants puissent accéder sans difficulté à votre sondage en ligne. Les sondages beaucoup trop longs ou les couleurs criardes sont à proscrire.

Du côté de l’intervieweur, il existe aussi ce qui est désigné comme une persistance de la perception : vos premières impressions déterminent votre perception et déforment la suite de votre observation, ce qui influence les résultats de votre enquête.

Par exemple, les premiers résultats de votre sondage peuvent confirmer ou infirmer votre hypothèse de départ. Si cela vous réjouit, ou au contraire vous fait ressentir de la frustration, ce sentiment risque de vous suivre tout au long de votre analyse, ce qui pourrait vous mener à une extrapolation ou une interprétation erronée. Évitez donc de tirer des conclusions hâtives, prenez du recul et continuez à analyser vos résultats de recherche.

On distingue différentes catégories de biais selon la source dont ils émanent et leur nature. Ainsi, il existe les biais provenant de la personne effectuant la recherche et ceux provenant des répondantes et répondants. Identifions ces biais et voyons comment les contourner.

Intéressons-nous tout d’abord au biais de confirmation. Il désigne le réflexe consistant à chercher des preuves qui corroborent notre propre point de vue. Ce biais nous fait occulter tous les éléments en opposition. Nous voulons que la réalité corresponde à ce que nous pensons, alors nous cherchons tout ce qui abonde en ce sens au détriment d’une réalité plus nuancée.

Pour éviter cet écueil, vous pouvez vous fixer des objectifs avant la réalisation de votre sondage et établir une grille d’évaluation claire afin de garder une certaine neutralité.

Il existe également ce qu’on appelle le biais implicite. Le fait de poser un biais inconscient peut s’avérer inéluctable du fait de notre environnement culturel ou de notre propre histoire. C’est ce que l’on appelle l’activation automatique. Pour contrer ce phénomène, il est important de prendre conscience du biais, de vouloir s’en affranchir et de le faire au moyen d’une décision réfléchie. C’est ce que l’on appelle la cognition contrôlée.

En identifiant la source du biais, vous pouvez construire un raisonnement adéquat qui fera office de garde-fou. Certaines opinions peuvent vous déranger, vous frustrer ou heurter vos valeurs.

Pour prendre de la hauteur, SurveyMonkey propose une vue à 360° de vos données de sondage. En un coup d’œil, vous visualisez vos résultats sous forme de pourcentages et de graphiques, que vous pouvez ensuite comparer à ceux de votre secteur d’activité. Si votre enquête comporte des questions ouvertes, la fonctionnalité Nuage de mots vous aidera à analyser les données en texte libre en évitant les biais.

Les réponses de la personne interrogée peuvent également être biaisées. Il est alors question de biais de réponse. Pour éviter cela au maximum, il conviendra de vous poser certaines questions.

Lors de la conception du sondage, veillez à poser des questions neutres, sans orienter vers une réponse spécifique. Il est également important que l’ordre de vos questions soit pertinent et que la formulation permette des réponses précises.

L’astuce SurveyMonkey : SurveyMonkey Genius note votre sondage en fonction de la durée ou encore du taux d’achèvement estimés. Des recommandations ciblées vous permettent de recadrer votre contenu.

La manière dont vous envisagez le déroulement du sondage revêt également une importance centrale. Ainsi, vous devrez accorder un temps de réponse raisonnable. Pour obtenir suffisamment de réponses, pensez à concevoir un message de relance et à l’envoyer à un moment stratégique aux personnes qui n’auront pas encore répondu. Enfin, assurez-vous d’exposer clairement les garanties d’anonymat.

La gestion de la relation interpersonnelle est un autre élément clé. Assurez-vous de rassembler tous les moyens de susciter l’intérêt de votre public (par exemple, une rétribution financière comme source de motivation). Par ailleurs, gardez bien à l’esprit qu’une personne interrogée peut parfois donner les réponses qu’elle estime politiquement correctes, notamment si elle pense que ses réponses seront visibles par ses pairs.

Il existe également des biais de non-réponse. Ce terme désigne les cas où les personnes participant au sondage ne répondent pas à certaines questions ou ne vont pas au bout du questionnaire. Pour éviter ces biais, la meilleure solution reste de cibler votre audience avec soin et de formuler vos questions de manière simple et claire.

Pour gagner du temps et viser juste, SurveyMonkey vous propose des modèles de questions et de sondage, de même que l’outil SurveyMonkey Audience pour accéder à un panel regroupant plus de 175 millions de personnes dans plus de 130 pays.

Astuce : en calibrant le support de votre sondage aux habitudes d’usage de votre échantillon, vous éviterez de décourager vos interlocutrices et interlocuteurs. S’il est essentiellement composé d’un public jeune, mieux vaut envoyer votre sondage via smartphone plutôt que sur un ordinateur fixe. Pensez-y !

Type de biaisEffetSolution

Biais de confirmation
Les éléments recueillis sont interprétés par le prisme de votre préjugéFavoriser l’objectivité en basant votre approche sur une méthode et une grille d’évaluation préétablies


L’analyse est déformée, car vous voyez ce que vous vouliez constater
Considérer les résultats sous forme de graphiques, pourcentages, mots-clés et les confronter aux résultats du secteur
Biais implicite
Préjugé inconscient dû notamment à un contexte socioculturel
Confronter l’approche et l’analyse avec des collègues et/ou des spécialistes
Biais du répondant
La personne interrogée répond ce qu’elle pense que l’on attend d’elle
Garantir l’anonymat

La personne ne se sent pas concernée par les questions
Cibler un échantillon adapté et proposer un support attractif

Biais de non-réponse

La personne ne comprend pas le sujet ou les questions
Formuler des questions claires et directes

Vous souhaitez garantir la neutralité de votre sondage et de votre analyse ? Et si vous disposiez d’outils validés par des spécialistes pour avancer en toute sérénité ? C’est justement ce que vous propose SurveyMonkey à travers son interface claire et conviviale avec des outils qui s’appuient sur l’intelligence artificielle. Alors, n’hésitez plus et faites confiance aux outils de SurveyMonkey pour réaliser une analyse professionnelle des réponses à votre sondage.

Un biais est un élément qui vient troubler de manière systématique l’authenticité de l’interaction entre vous et la personne interrogée. Il peut être de différente nature et posé de manière consciente, mais aussi inconsciente. Les émotions, les idées préconçues, les attentes ou encore l’environnement culturel sont autant d’éléments qui peuvent créer un filtre qui impacte ce type d’échange et fausse les résultats.

Cela désigne le réflexe qui consiste à percevoir des résultats à la lumière d’un préjugé et à chercher à le confirmer systématiquement au détriment des faits. Il est possible de s’en prémunir en abordant le sondage de manière méthodique, en considérant toutes les facettes d’un sujet et en consultant l’avis de vos pairs ou bien de spécialistes.

Un biais implicite est une grille de lecture influencée notamment par votre environnement socioculturel et vos valeurs. Un biais implicite peut entraîner une perception des faits sexiste ou raciste, par exemple. La prise de conscience de ce biais ainsi que l’avis externe de spécialistes sont essentiels pour s’en défaire.

Pour éviter les biais, il convient d’adopter une approche méthodique et claire. Le sujet abordé doit être considéré sous toutes ses facettes, les répondantes et répondants doivent se sentir concernés et pouvoir répondre de manière anonyme en toute confiance. Les questions ne doivent pas orienter les réponses et l’analyse des résultats doit suivre une grille d’observation neutre établie en amont.