Oui, il y a des « bonnes » et « mauvaises » échelles d'évaluation numérique !

Une fois votre concept identifié, vient la question : « Combien de points mon échelle d'évaluation numérique doit-elle comporter ? ».
Il existe un moyen simple de le définir : pour commencer, rappelons que tous les concepts sont soit bipolaires, soit unipolaires, et que le nombre de points d'échelle attribués à une question dépend du caractère bipolaire ou unipolaire du concept sous-jacent à la question. Dans le cas des concepts bipolaires, les habitudes sont positionnées d'un côté ou de l'autre d'un point médian, qui correspond lui-même à une véritable ambivalence ou au point de neutralité. Par exemple, un directeur d'école peut chercher à savoir si les parents pensent que la journée de cours est trop longue, trop courte ou parfaite. La longueur est donc un concept bipolaire.

Les concepts unipolaires sont quant à eux strictement liés à une valeur : il s'agit soit de la valeur maximale de l'habitude, soit d'une valeur nulle. Imaginons, vous devez évaluer l'utilité de cet article. Votre avis peut se positionner entre deux avis limite. L'article peut ainsi être « le plus utile que vous ayez jamais lu » ou « ne pas vous être utile du tout ». Nous pouvons donc aisément supposer qu'il existe un avis intermédiaire qui correspondrait à « plus ou moins utile ».

À cet instant, il s'agit des trois réponses que nous pouvons facilement envisager. Ensuite, deux options de réponse, respectivement situées entre le point médian et chaque extrémité, semblent être les deux seules réponses additionnelles que notre cerveau puisse appréhender. Nous voilà donc avec les options de réponse : Extrêmement utile, Très utile, Relativement utile, Pas très utile, Pas du tout utile, soit cinq points d'échelle. Bien qu'il existe un point « médian » (ici « Relativement utile »), l'expression de ce point n'est définitivement pas synonyme de « neutralité ».

Trouvez-vous cet article utile ?

  • Extrêmement utile
  • Très utile
  • Relativement utile
  • Pas très utile
  • Pas du tout utile

Les échelles bipolaires exigent sept points d'échelle, trois de chaque côté du point médian sous réserve que celui-ci signifie vraiment neutre, aucun ou les deux. Dans l'exemple précédent, le directeur d'école peut demander si la journée de cours est : Beaucoup trop longue, Trop longue, Un peu trop longue, Juste de la bonne durée, Un peu trop courte, Trop courte, Beaucoup trop courte.

Trouvez-vous la journée de cours plutôt trop longue, trop courte ou juste de la bonne durée ?

  • Beaucoup trop longue
  • Trop longue
  • Un peu trop longue
  • Juste de la bonne durée
  • Un peu trop courte
  • Trop courte
  • Beaucoup trop courte

Pendant longtemps, la numérotation des points d'échelle a fait débat. Les travaux de recherche ont démontré que les échelles sont plus fiables lorsqu'elles sont construites avec des échelles de cinq et sept points.

Réveillez votre curiosité avec SurveyMonkey