ConnexionS'inscrire
Résultats du blog
Affichage de 0 résultats sur 0
Persévérez ! Votre curiosité finira par payer.
Science des sondages

Combien de réponses pour des résultats statistiquement significatifs ?

Combien de réponses pour des résultats statistiquement significatifs ?

Avant même de lancer votre projet d’étude, vous n'échapperez pas à LA question incontournable : combien de participants interroger pour obtenir des résultats statistiquement significatifs ?
Pas de panique, nous sommes là pour vous aider avec une méthode simple pour définir la taille d’échantillon parfaite.

Calcul de la taille d'échantillon : mode d'emploi

Scientifiquement parlant, la question du nombre de réponses nécessaires pour valider un sondage est directement liée au concept de taille d’échantillon de sondage. Pour l’instant, il vous suffit de savoir que vous avez besoin d'un certain nombre de participants pour vous assurer que votre sondage aura assez de réponses pour être fiable ou « statistiquement significatif ».

Pour trouver ce « nombre magique », vous pouvez utiliser notre calculatrice de taille d’échantillon ou vous référer au tableau ci-dessous si vous voulez comprendre les rouages de ce calcul et que les maths ne vous font pas peur !

Lancez votre étude de marché dès aujourd’hui
Vous recherchez une solution d’étude de marché rapide et simple ? Découvrez notre panel SurveyMonkey Audience.
En savoir plus

La première étape pour définir la taille de l’échantillon dépend des facteurs suivants :

1. Quelle est la taille de votre population ?

Commençons en douceur ! Votre population correspond simplement au nombre total de personnes dans le groupe que vous étudiez. Il peut donc s’agir du nombre total des adultes en France, des femmes de 25 à 35 ans diplômées de l’enseignement supérieur ou encore des propriétaires de maisons en Normandie.

2. Quel niveau de représentativité souhaitez-vous pour votre sondage ?

Ça se corse un peu, mais restez avec nous ! En clair, plus votre échantillon se rapproche de votre population totale, plus vos résultats auront une chance d’être représentatifs. Évidemment que si vous sondiez tous les propriétaires normands, vous auriez de grandes chances que vos résultats représentent l’opinion de toute votre population. Mais soyons réalistes, vous n'avez certainement ni le temps ni le budget pour interroger 100 % d’une population donnée. C'est là qu'un sondage bien conçu avec un niveau d’imprécision (ou marge d'erreur) acceptable entre en jeu.

Parlons-en de la marge d'erreur ! Comme le montre le tableau ci-dessous, plus la marge d'erreur définie est grande, plus la taille d’échantillon recommandée se réduit. Si une marge d’erreur de 10 % vous convient, vous n’aurez besoin que de 80 personnes sur 500, alors qu'une marge d’erreur de 5 % nécessitera 220 réponses et qu'une marge d'erreur de 3 % en nécessitera 345.

Participants nécessaires pour une marge d’erreur de ± 3 %, ± 5 % et ± 10 %
Population± 3 %± 5 %± 10 %
50034522080
100052528590
3000810350100
5000910370100
10 0001 000385100
100 0001 100400100
1 000 0001 100400100
10 000 0001 100400100

Votre tolérance en matière de marge d'erreur dépend de votre capacité à prendre des décisions sur la base des données obtenues en tenant compte de la marge d'erreur choisie. La nature du sondage et l’importance des décisions en jeu sont bien entendu d'autres facteurs importants dans le choix de votre marge d'erreur. Vous interrogez votre ancienne promo pour organiser la prochaine réunion d'anciens élèves ? Une marge d’erreur légèrement plus importante ne devrait pas poser de problème. En revanche, si vous êtes responsable du budget marketing prévisionnel de votre entreprise, vous avez sans doute tout intérêt à réduire la marge d’erreur pour ne rien laisser au hasard.

Exemple de taille d'échantillon

Imaginons, vous voulez savoir combien de personnes dans votre région de 10 000 habitants sont en faveur de l'arrêt des cours à 16 heures pour les collégiens. Vous acceptez une marge d'erreur de plus ou moins 10 %.

Vous utilisez une taille d'échantillon de 100 personnes, comme le recommande le tableau, et les résultats montrent que 70 % des participants préfèrent l'arrêt des cours à 16 heures. Une marge d'erreur de 10 % indique que si vous aviez posé la question à tous les habitants de votre région, la proportion réelle de personnes en faveur de l'arrêt des cours à 16 heures se situerait entre 60 % et 80 %.

Cette plage vous semble trop large ? Vous souhaitez des résultats plus précis ? Dans ce cas, interrogez un plus grand nombre de personnes. Pour réduire votre marge d'erreur à 5 % pour une population de 10 000, il vous faudra obtenir 385 réponses.

À combien de personnes devez-vous envoyer votre sondage ?

Le tableau recommande la taille d'échantillon nécessaire, ce qui correspond au nombre de questionnaires remplis : c'est en effet le nombre de réponses concrètes qui compte, pas simplement de personnes à qui vous avez envoyé votre sondage.

Par exemple, vous avez besoin de 100 participants et pensez que 20 % des personnes invitées vont en effet répondre. Il vous faudra alors inviter 500 personnes (100 participants, taux de réponse ÷ 0,20 = 500 invitations).

Si vous avez du mal à estimer votre taux de réponse, nous recommandons de commencer par un nombre assez élevé. Vous pouvez également toujours envoyer votre sondage à d'autres destinataires plus tard si nécessaire.

Autres ressources pour déterminer la taille de votre échantillon

Même sans avoir un Bac+12 en statistiques, vous voilà maintenant capable d'estimer le nombre de participants nécessaire pour obtenir les réponses dont vous avez besoin pour des données statistiquement significatives.

Vous voulez aller plus loin ? Retrouvez nos articles détaillés sur la taille de l'échantillon, notre calculatrice de taille de l'échantillon et notre calculatrice de marge d'erreur.