Sondages pour les professeurs : améliorez vos méthodes d'enseignement grâce au feedback de vos élèves

L'amélioration du niveau de l'enseignement tient principalement à un feedback fréquent des étudiants. Voilà les conclusions des trois ans de recherche du projet MET mené par la Fondation Bill et Melinda Gates pour identifier des mesures justes et fiables de l’efficacité des cours.

Les sondages destinés aux élèves fournissent de précieuses informations aux enseignants et membres de l’administration sur l’efficacité des cours ou programmes. Ils offrent également une nouvelle perspective sur les autres formes d’évaluation de l’enseignement, notamment l’observation des cours par un enseignant extérieur qui, selon les résultats du projet MET, n’est pas le moyen idéal pour déterminer la qualité de l’enseignement.

Un sondage bien réalisé peut vous aider à préparer le programme de l’an prochain, à en apprendre plus sur la culture de l’enseignement dans votre établissement (et à repérer les changements nécessaires) ou encore à repenser la structure de votre cours.

Retrouvez quatre raisons (parmi tant d'autres !) d’utiliser ce type de sondages pour améliorer la qualité de votre enseignement.

1. Apprenez-en plus sur vos élèves et identifiez leurs besoins.

Souvent, avant même d'attaquer le programme, votre première tâche est d'évaluer les connaissances de vos élèves. Un rapport des universités publiques révèle qu'en 2017, plus de 500 000 étudiants n’avaient pas le niveau requis pour l’université au début de leur première année. Preuve s'il en est que les disparités en termes de qualité d'enseignement commencent bien avant, en fonction des établissements, des enseignants et du degré d'implication des parents.

Contrairement aux tests de connaissances, les sondages vous permettent de recueillir ce genre d’informations sans stresser les élèves, mais aussi d'en savoir plus sur leurs méthodes d’apprentissage préférées ou sur leurs inquiétudes.

Rachelle Poth, professeure d’espagnol au lycée Riverview, a utilisé SurveyMonkey pour comprendre comment travaillaient ses élèves et comment ils préparaient leurs contrôles. Elle cherchait à établir un lien entre leurs méthodes de travail et leurs résultats scolaires et voulait en savoir plus sur leur style d’apprentissage, leurs forces et leurs faiblesses.

Votre marge de manœuvre est quelque peu limitée en termes de supports d’enseignement : vous n’avez pas toujours la possibilité de personnaliser vos cours en fonction des préférences de chaque élève. En revanche, si vous apprenez relativement tôt dans l’année que la majorité des élèves révisent peu avant les contrôles ou ont des lacunes importantes des années précédentes, vous pourrez peut-être ajuster votre méthode en conséquence.

Exemples de questions pour un sondage en début d'année : Comment retenez-vous le mieux vos leçons ? Quels cours avez-vous déjà suivis sur ce sujet ? Préférez-vous rédiger une dissertation ou répondre à des questions précises ?

Si vos élèves sont plus jeunes, vous pouvez également obtenir de nombreuses informations en envoyant un sondage à leurs parents. Consultez notre modèle gratuit sur le comportement des enfants.

2. Interrogez vos élèves sur la charge de travail, le rythme et la structure de votre cours.

Utilisez un sondage pour évaluer le rythme de votre cours et la charge de travail qu'il implique. Ne prenez cependant pas toutes les réponses au pied de la lettre... Il y a de grandes chances que vos élèves se plaignent d'avoir trop de devoirs au milieu du deuxième trimestre si vous leur posez la question ! Ce type de sondages peut également vous aider à identifier les projets plus ou moins appréciés par vos élèves.

Demandez-leur par exemple de classer vos cours par ordre de difficulté, d’indiquer celui qui les a le plus aidés, et quels changements ils y apporteraient. Appuyez-vous sur ces commentaires pour repenser votre programme l'année prochaine ou confirmer des pistes explorées cette année.

Les meilleurs professeurs d'université désignés chaque année par les sites du type Note tes profs sont souvent ceux qui sont accessibles et abordables, quelle que soit la qualité de leur programme. Les élèves apprécient de pouvoir leur poser des questions. Les sondages permettent justement d’établir ce type de dialogue et d’intégrer le feedback obtenu dans vos programmes.

Concision, clarté et précision sont de mise pour ce type de sondages. L’objectif est d’offrir aux élèves la possibilité d'aborder des sujets auxquels vous n’avez pas forcément pensé. Inspirez-vous de notre modèle d’évaluation des formations pour vous lancer.

Exemples de questions : Quelles sont les trois activités les plus intéressantes proposées cette année ? Quels conseils donneriez-vous aux futurs élèves de cette matière ? En moyenne, combien de temps passiez-vous par soir à faire vos devoirs pour ce cours ?

3. Apprenez-en plus sur l’environnement d’apprentissage de votre établissement.

Les élèves sont souvent sollicités pour donner leur avis sur les cours et les performances des enseignants. En revanche, les établissements oublient parfois les facteurs environnementaux, comme l'atmosphère en classe ou les ressources matérielles, alors que ces facteurs ont un impact significatif sur le travail des élèves.

Que pensent vos élèves du programme pilote dans votre établissement ? Utilisent-ils les ressources matérielles ou numériques (bibliothèques, groupes de travail, salles informatiques ou bases de données en ligne) ? Donnez la parole à vos élèves et montrez-leur que vous les avez entendus !

Les sondages anonymes sont également un excellent moyen pour les élèves d’exprimer leurs sentiments ou difficultés (comme les problèmes de harcèlement, de pression sociale ou de participation). Les élèves ont besoin de se sentir en sécurité pour apprendre dans les meilleures conditions. Il est donc primordial d’identifier tout mal-être et son origine, et d'encourager vos élèves à les verbaliser.

L'envoi régulier de sondages sur l’ambiance dans votre établissement (une fois par trimestre ou par an) vous permettra d'identifier d'éventuels changements ou de mesurer les effets de nouvelles règles ou ressources par exemple. Vous pourrez également vérifier si les performances globales de vos classes reflètent des changements d’ordre plus général.

Pour garantir la fiabilité des commentaires obtenus, concentrez-vous sur quelques sujets clés et laissez aux élèves la liberté de s’exprimer plus longuement s’ils le souhaitent. Posez des questions courtes, avec l'option pour les participants de développer leurs réponses sur les sujets qui les inspirent ou leur tiennent le plus à cœur.

Exemples de questions : Quelles ressources utilisez-vous ? Vous sentez-vous à l’aise pour poser vos questions en classe ? Pouvez-vous vous tourner vers quelqu’un de l’établissement en cas de problème ?

4. Évaluez votre propre performance et celle de vos collègues.

Les sondages destinés aux élèves visent très souvent à évaluer les performances des enseignants et offrent des informations précieuses pour l’enseignant comme pour l’établissement. Selon le rapport du projet MET :

« L’observation des cours et les sondages sur la perception des élèves sont non seulement utiles pour les enseignants, mais aussi pour les directeurs d'établissement, qui peuvent se baser sur ces informations pour financer des formations ciblées en fonction des faiblesses identifiées. »

Ces sondages peuvent vous aider à évaluer les techniques d’enseignement et ressources de formation, et à définir des points de référence pour les évaluations futures. Utilisez des échelles d’évaluation pour permettre aux élèves d’exprimer leur sentiment général et dégager des tendances.

Si vous partez de zéro, utilisez notre modèle d’évaluation des enseignants universitaires pour vous aider à commencer. Vous pouvez également recycler ce sondage pour comparer les résultats des différents enseignants et cours.

Exemples de questions : Ce professeur maîtrise-t-il son sujet ? Comment évalueriez-vous votre intérêt pour ce cours ? Ce professeur a-t-il fourni des explications claires ? Les enseignants ont également l'occasion d'apprendre de leur classe. Un feedback régulier de vos élèves peut vous aider à mieux les accompagner et à améliorer vos méthodes en fonction de leurs besoins spécifiques.

Pour conclure, laissons le mot de la fin à Albert Einstein : « Je n’enseigne rien à mes élèves, j’essaie seulement de créer des conditions dans lesquelles ils peuvent apprendre. »

Réveillez votre curiosité avec SurveyMonkey