ConnexionS'inscrire
Résultats du blog
Affichage de 0 résultats sur 0
Persévérez ! Votre curiosité finira par payer.
Tendances

Sondage SurveyMonkey : les réunions de travail dans le monde

Sondage SurveyMonkey : les réunions de travail dans le monde

Après des études menées aux États-Unis, SurveyMonkey a réalisé des sondages en France, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni pour demander aux employés comment améliorer les réunions de travail, qu'elles soient en ligne ou en présentiel. 

Voici ce qu'on pourra retenir :

  • C’est aux États-Unis que les réunions en ligne semblent avoir le plus de succès. 
    • Les Américains sont plus nombreux (58 %) que les Français (52 %), les Britanniques (51 %) et les Néerlandais (48 %) à estimer qu’ils continueront à avoir autant ou même davantage de réunions en virtuel à l'avenir. 
  • Les employés français sont ceux à qui l'on demande le plus leur avis sur les réunions auxquelles ils participent régulièrement. 
    • Dans 68 % des cas, on leur demande de faire des retours. C'est plus que les Néerlandais (59 %), les Américains (54 %) et les Britanniques qui sont loin derrière (46 %). 
  • Les éléments clés pour améliorer le déroulement des réunions sont les mêmes partout : suivre un ordre du jour, et faire en sorte que la réunion soit rapide. Pour les Français, il est aussi crucial que tout le monde ait un temps de parole.
    • Un ordre du jour clair : 54 % aux États-Unis, 53 % au Royaume-Uni, 42 % aux Pays-Bas, 35 % en France
    • Des réunions rapides : 55 % au Royaume-Uni, 53 % aux États-Unis et aux Pays-Bas, 40 % en France
    • S’assurer que tous les participants ont un temps de parole : 44 % en France, 31 % au Royaume-Uni, 30 % aux Pays-Bas, 22 % aux États-Unis
  • C’est au Royaume-Uni que l'on recueille le plus les avis des employés afin d'améliorer les réunions en vue du retour au travail en présentiel. 
    • Dans les quatre pays étudiés, les employés sont d'accord pour dire que c'est une démarche très utile ou extrêmement utile (70 % au Royaume-Uni, 67 % aux États-Unis, 57 % en France et 55 % aux Pays-Bas).

Chiffres clés par pays :

  • Au Royaume-Uni, 66 % des employés pensent que le fait de leur demander leur avis améliorerait les réunions de travail. Plus précisément, 70 % déclarent que cela serait très utile ou extrêmement utile pour préparer le retour au travail en présentiel.  Pourtant, moins de la moitié (46 %) des employés britanniques ont été sollicités pour donner leur avis sur des réunions auxquelles ils participent régulièrement. 
  • En France, la plupart des employés ont eu l'occasion de donner leur avis sur les réunions (68 %) et ils sont 64 % à penser que ce feedback permet de les améliorer. La principale suggestion des employés français pour des réunions plus efficaces est que tout le monde ait un temps de parole (44 %) .
  • Aux Pays-Bas, 55 % des personnes interrogées pensent que le feedback des employés est très utile ou extrêmement utile pour préparer la reprise des réunions en présentiel. Ce chiffre atteint 65 % dans les grandes entreprises (celles de plus de 5 000 employés).

Vous pouvez comparer les principaux résultats pour chaque pays ici.

Méthodologie :
États-Unis : cette analyse est fondée sur des sondages SurveyMonkey réalisés en ligne auprès d’adultes (plus de 18 ans) américains. Les participants ont été sélectionnés parmi plus de 2 millions de personnes qui répondent aux sondages sur la plateforme SurveyMonkey chaque jour. Afin de refléter au mieux la composition démographique de la population âgée de plus de 18 ans, les données ont été pondérées en fonction de l’âge, de l’origine ethnique, du sexe, du niveau d’éducation et du lieu de résidence à l’aide du sondage sur les communautés américaines du Bureau du recensement des États-Unis.
Royaume-Uni : ce sondage SurveyMonkey a été réalisé en ligne du 18 au 20 mai 2021 auprès d’un échantillon de 1 671 adultes de plus de 18 ans résidant au Royaume-Uni.  Les participants ont été sélectionnés parmi plus de 2 millions de personnes qui répondent aux sondages sur la plateforme SurveyMonkey chaque jour. La marge d’erreur estimée pour la totalité de l’échantillon est de plus ou moins 3 points de pourcentage. Afin de refléter au mieux la composition démographique de la population âgée de plus de 18 ans, les données ont été pondérées en fonction de l’âge, du sexe, du niveau d’éducation et du lieu de résidence à l’aide des données de recensement britanniques.
France et Pays-Bas : SurveyMonkey a utilisé les services d’un fournisseur de panel tiers pour obtenir l’échantillon avec les quotas pour le sexe, l’âge et le lieu de résidence, le cas échéant. Les deux enquêtes ont été réalisées dans la langue de chaque pays, mais les participants pouvaient aussi choisir de répondre au sondage en anglais.

Vous trouverez des détails supplémentaires par pays dans le tableau ci-dessous :

réunions de travail dans le monde