ConnexionS'inscrire
Résultats du blog
Affichage de 0 résultats sur 0
Persévérez ! Votre curiosité finira par payer.
Astuces de sondages

À vos marques ! Prêts ? Relisez ! Trois points à vérifier avant d’envoyer votre sondage

À vos marques ! Prêts ? Relisez ! Trois points à vérifier avant d’envoyer votre sondage

Stoppez les machines !

AAvant d'envoyer votre questionnaire, passez-le en revue une dernière fois. N'oubliez pas que l'expérience des participants, la qualité de leur feedback et la réputation de votre entreprise sont en jeu.

Pour éviter qu'une erreur fatale ne vous échappe, lisez attentivement ce qui suit avant de diffuser votre sondage :

1. Facilitez la tâche aux participants

Les participants sont quotidiennement submergés d'obligations qui sollicitent leur temps et leur attention, et votre sondage n'est pas leur priorité. Pour leur rendre la tâche plus facile et plus agréable, prenez soin d'enlever le superflu. Il est prouvé qu'un sondage plus court améliore la qualité et la quantité des réponses.

Voici quelques conseils pour raccourcir les composantes de votre sondage :

Nombre de questions - Il n'existe malheureusement pas de nombre standard (par exemple, 8 à 10 questions) qui vous permettra d'obtenir un taux de réponse optimal. Chaque sondage est différent de par la population cible à laquelle il s'adresse, la connaissance que les participants ont du sujet, ou le temps et les efforts nécessaires pour répondre à chaque question.

Examinez plutôt l'intérêt des questions. Impliquent-t-elles de nouvelles données ? Sont-elles cohérentes avec le thème du sondage ? Ont-elles la capacité de générer un feedback de qualité ? Si la réponse à l'une de ces interrogations est « Non », mieux vaut retirer les questions concernées.

Types de question - Certains types de question nécessitent plus de temps pour y répondre. Les questions ouvertes et de type matrice par exemple, sont assez chronophages comparé aux questions à choix multiple.

En gardant cela à l'esprit, assurez-vous que votre sondage utilise principalement des questions à choix multiple, de types Évaluation par étoiles, Case à cocher, Curseur ou Liste déroulante. Les quelques questions ouvertes ou de type Classement ou Matrice que votre équipe tenait tant à placer peuvent être positionnées en fin de sondage.

Choix de réponse - S'il faut proposer un nombre suffisant de choix de réponse, il n'est pas question pour autant de noyer les participants sous un flot d'options. Tout est question d'équilibre. D'une manière générale, nos spécialistes en sondages recommandent de privilégier la mesure à l'excès, et d'inclure l'option « Autre (veuillez préciser) » pour prendre en compte l'opinion des participants qui ne se sont pas retrouvés dans les réponses proposées.

Une option « Je ne sais pas » peut aussi être ajoutée, mais avec prudence car elle peut inciter les participants à tomber dans la facilité.

2. Vérifiez le flux de vos questions

Le branchement conditionnel peut cependant vous coûter cher si vous ne savez pas l'employer correctement et à bon escient.

Une utilisation incorrecte entraînera des questions non pertinentes et confuses. Supposons par exemple que vous posiez la question suivante :

« Jouez-vous aux jeux vidéo ? »

Si le participant répond « Non » mais que le branchement conditionnel le dirige vers une autre question du style « Quels sont vos jeux vidéo préférés ? », il peut s'énerver et soit quitter le sondage en cours de route, soit pire encore, répondre de travers.

À l'opposé, ne jamais recourir au branchement conditionnel peut vous faire rater des occasions d'aller plus loin dans le sondage. Si un participant répond qu'il ne joue pas aux jeux vidéo, demandez-lui pourquoi et ce qui l'inciterait à y jouer ; sa réponse pourrait vous surprendre.

Pour tirer le meilleur parti du branchement conditionnel, identifiez les questions à plus large spectre, et pour chaque choix de réponse à ces question, demandez-vous quelles questions de suivi cela pourrait induire. Ce faisant, vous vérifierez le sondage à deux, voire trois niveaux.

3. Faites appel à notre bon Génie...

Vous avez du mal à trouver quelqu'un pour relire votre sondage ? L'aide d'un expert en sondages vous serait utile ?

Et pourquoi pas un bon génie ? D'un simple clic, vous pouvez désormais obtenir un feedback personnalisé grâce à notre nouvelle fonctionnalité « SurveyMonkey Genius ».

SurveyMonkey-Genius-example_fr-FR

Outre ses commentaires judicieux, SurveyMonkey Genius estime le temps nécessaire pour répondre à votre sondage ainsi que son taux d'achèvement, ce qui vous donne une idée du nombre de réponses que vous obtiendrez et de l'expérience des participants.

Après avoir lu ce qui précède, examinez à nouveau votre questionnaire. Y a-t-il des questions qu'il vaudrait mieux éliminer ? Où pourriez-vous inclure un branchement conditionnel de façon plus efficace ? Et que vous révèle SurveyMonkey Genius ?