INTRODUCTION

La mort de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie à Conflans-Sainte-Honorine, a suscité la tristesse, l’indignation et la colère. Elle a également mis en relief des formes de violence à l’égard des personnels de l’enseignement.

Certains sujets, lorsque abordés avec des enfants et adolescent.e.s, peuvent générer des remises en questions voire des rejets. Nous pensons ici notamment à la liberté d’expression et de conscience, la différence entre les faits/les opinions/les croyances, les religions comme faits historiques, la sexualité, ou encore l’égalité femmes-hommes.

De même, certaines expressions (remise en cause d’un fait historique/scientifique ou des principes d’égalité et de liberté, menaces et intimidations liées à certains sujets…) au sein des établissements d’enseignement ou lors de sorties scolaires, peuvent provoquer des situations auxquelles le monde de l’enseignement doit apporter des réponses adéquates et comprises par les personnes impliquées. 

Ce questionnaire a pour objectif de recueillir la parole et les expériences de terrain sur les difficultés rencontrées dans l’enseignement obligatoire, mais aussi sur certaines pratiques qui permettent de prévenir ou désamorcer les situations problématiques.

___________

Respect de la vie privée:
Ce questionnaire est totalement anonyme. 
En fin de questionnaire, il vous sera loisir de laisser vos coordonnées pour être tenu.e informé.e des résultats.
La collecte et le traitement des données récoltées à l'aide de ce questionnaire sont conformes au règlement général sur la protection des données (RGPD), adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016 (règlement n°2016/769).
Page1 / 9
 
11% of survey complete.

T