L’étude

Cette étude est menée par l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) dans le cadre d’une initiative spéciale sur la relance économique post-COVID. Elle vise à renforcer sur le long terme la résilience du tissu industriel québécois par la relocalisation d’activités manufacturières et la substitution des importations.

Il ne vous faudra pas plus d'une vingtaine de minutes pour répondre à ce sondage. Toutes les informations fournies demeureront strictement confidentielles. Les données publiées le seront sous une forme agrégée. 

Pour toute question, vous pouvez contacter M. Hubert Rioux, Ph.D., chercheur à l’IRÉC, au 450-280-9354 ou à l’adresse suivante : hubertrioux@irec.quebec
Définitions

“La délocalisation est l’opération par laquelle une entreprise transfère à l’étranger l’ensemble ou une partie de ses activités…par l’installation d’une unité de production ou de commercialisation dans un autre pays, ou par des contrats de sous-traitance” (PIPAME 2013).

“La relocalisation est le retour dans le pays d’origine d’unités productives, d’assemblage ou de montage antérieurement délocalisées sous diverses formes. Au sens large, la relocalisation peut se définir comme le ralentissement du processus de délocalisation” (PIPAME 2013).

La substitution des importations consiste à remplacer des importations et/ou des intrants intermédiaires importés par la fabrication locale et/ou l’approvisionnement en intrants intermédiaires produits ou commercialisés localement (Deloitte 2017).
** Si vous ne souhaitez pas participer à cette étude, merci de nous fournir le nom de votre organisation/association (question 1), afin que nous puissions mettre notre liste d’envoi à jour.

Question Title

* 1. Coordonnées de votre organisation/association

Question Title

* 2. Région(s) principale(s) des activités de votre organisation/association  (plusieurs choix possibles)

Question Title

* 3. Nature de l’organisation/association (plusieurs réponses permises)

Question Title

* 4. Créneau(x) d’activité(s) et/ou secteur industriel de l’organisation/association (plusieurs réponses permises)

A. Les impacts de la crise du COVID-19.

Question Title

* 6. Selon vous, la crise du COVID a en général surtout, à l'échelle mondiale (plusieurs réponses permises) :

Question Title

* 7. Selon vous, la crise du COVID au Québec a surtout (plusieurs réponses permises) :

Question Title

* 8. Selon vous, la crise du COVID au Québec a surtout (plusieurs réponses permises) :

B. Délocalisation et internationalisation des chaînes d'approvisionnement

* Les organisations/associations nationales peuvent ici répondre prioritairement aux questions 9 et 12.
* Les organisations/associations sectorielles et/ou régionales peuvent ici répondre à toutes les questions, au choix.

Question Title

* 9. À combien estimez-vous l’ampleur des activités de production délocalisées (coûts de production délocalisés en % des coûts de production totaux) dans l’industrie manufacturière québécoise en général ?

Inexistante Structurelle Totale
Effacer
i We adjusted the number you entered based on the slider’s scale.

Question Title

* 10. À combien estimez-vous l’ampleur des activités de production délocalisées (coûts de production délocalisés en % des coûts de production totaux) dans la région principale de vos activités/interventions ?

Inexistante Structurelle Totale
Effacer
i We adjusted the number you entered based on the slider’s scale.

Question Title

* 11. À combien estimez-vous l’ampleur des activités de production délocalisées (coûts de production délocalisés en % des coûts de production totaux) dans votre secteur industriel d’activité/d’intervention principal ?

Inexistante Structurelle Totale
Effacer
i We adjusted the number you entered based on the slider’s scale.

Question Title

* 12. À combien estimez-vous l’ampleur de l’internationalisation des chaînes d’approvisionnement (% des intrants totaux importés, en valeur) dans l’industrie manufacturière québécoise en général ?

À peu près inexistante Substantielle Structurelle
Effacer
i We adjusted the number you entered based on the slider’s scale.

Question Title

* 13. À combien estimez-vous l’ampleur de l’internationalisation des chaînes d’approvisionnement (% des intrants totaux importés, en valeur) dans la région principale de vos activités/interventions ?

Inexistante Structurelle Totale
Effacer
i We adjusted the number you entered based on the slider’s scale.

Question Title

* 14. À combien estimez-vous l’ampleur de l’internationalisation des chaînes d’approvisionnement (% des intrants totaux importés, en valeur) dans votre secteur industriel d’activité/d’intervention principal?

Inexistante Structurelle Totale
Effacer
i We adjusted the number you entered based on the slider’s scale.
C. Facteurs de relocalisation et/ou de substitution des importations

Question Title

* 15. Du point de vue de votre organisation/association, comment qualifieriez-vous les désavantages suivants liés à la délocalisation des activités de production (désincitatifs à la délocalisation) ?

  Pas important Peu important Important Très important
Hausse des salaires et des coûts de production à l’étranger
Accroissement des coûts de transport
Risques liés à l’approvisionnement en temps de crise
Retour/Croissance des tarifs à l’importation
Qualité déficiente des produits et/ou des services étrangers
Fiabilité déficiente des fournisseurs étrangers
Méconnaissance des fournisseurs étrangers au-delà du 1er rang
Capacité de production limitée des installations à l’étranger et/ou des fournisseurs étrangers
Faible capacité de R&D à l’étranger
Accès au capital difficile/limité à l'étranger
Infractions à la propriété intellectuelle à l’étranger
Volatilité des taux de change
Conflits de travail en croissance et/ou fréquents à l’étranger
Santé/Sécurité et respect des droits humains déficients à l’étranger
Infrastructures publiques inadéquates à l’étranger
Instabilité politique et/ou corruption à l’étranger
Empreinte carbone/environnementale importante des produits et/ou des services étrangers

Question Title

* 16. Du point de vue de votre organisation/association, comment qualifieriez-vous les avantages suivants liés à la relocalisation des activités de production (incitatifs à la relocalisation) ?

  Pas important Peu important Important Très important
Accès à la main d’œuvre formée/spécialisée
Automatisation de la production et coûts de main d’œuvre décroissants
Énergie verte abondante et abordable (hydroélectricité)
Réduction de l’empreinte carbone/impact environnemental des produits et/ou des services
Respect des normes sociales et de gouvernance
Enracinement régional et concertation / Grappes industrielles
Intégration de la R&D et transition au 4.0. facilitées
Flexibilité et rapidité de la mise en marché/distribution
Profiter de la préférence croissante des consommateurs pour l’achat local
Profiter des politiques publiques ou corporatives d’achat local et/ou d’approvisionnement local
Incitatifs fiscaux gouvernementaux
Incitatifs financiers gouvernementaux
Meilleur accès au capital en général (public ou privé)

Question Title

* 17. Du point de vue de votre organisation/association, comment qualifieriez-vous les désavantages suivants liés à l'importation et à l’internationalisation des chaînes d’approvisionnement (désincitatifs à l'importation) ?

  Pas important Peu important Important Très important
Hausse du coût des intrants/produits importés
Accroissement des coûts de transport
Risques liés à l’approvisionnement en temps de crise
Retour/Croissance des tarifs à l’importation
Qualité déficiente des intrants/produits importés
Fiabilité déficiente des fournisseurs étrangers
Méconnaissance des fournisseurs étrangers au-delà du 1er rang
Capacité de production/exportation limitée des fournisseurs étrangers
Volatilité des taux de change
Conflits de travail en croissance et/ou fréquents à l’étranger
Santé/Sécurité et respect des droits humains déficients à l’étranger
Instabilité politique et/ou corruption à l’étranger
Empreinte carbone/environnementale des intrants/produits importés

Question Title

* 18. Du point de vue de votre organisation/association, comment qualifieriez-vous les avantages suivants liés à la substitution des importations (incitatifs à la substitution des importations) ?

  Pas important Peu important Important Très important
Utilisation de main d’œuvre formée/spécialisée
Automatisation de la production et coûts de main d’œuvre décroissants
Coûts d'approvisionnement réduits
Réduction de l’empreinte carbone/environnementale
Respect des normes sociales et de gouvernance
Enracinement régional et concertation / Grappes industrielles
Intégration de la R&D et transition au 4.0. facilitées
Flexibilité et rapidité de la production/mise en marché/distribution
Profiter de la préférence croissante des consommateurs pour l’achat local
Profiter des politiques publiques ou corporatives d’achat local et/ou d’approvisionnement local
Incitatifs fiscaux gouvernementaux
Incitatifs financiers gouvernementaux
D. Obstacles à la relocalisation et/ou à la substitution des importations

Question Title

* 19. Du point de vue de votre organisation/association, comment qualifieriez-vous les obstacles suivants à la relocalisation des activités de production ?

  Pas important Peu important Important Très important
Contraintes liées aux traités commerciaux en vigueur
Dépendance envers les fournisseurs étrangers
Propriété étrangère de l’entreprise et/ou des brevets
Coûts/Complexité du rapatriement des équipements de production
Coûts/Complexité de la réorganisation des chaînes de valeur
Coûts de la main d’œuvre locale spécialisée
Disponibilité de la main d’œuvre locale spécialisée
Disponibilité de la main d’œuvre locale en général
Accès local restreint aux matières premières / Coût des matières premières locales
Accès local restreint aux sources d’énergie nécessaires / Coûts des sources d'énergie locales
Expertise locale perdue/limitée
Réseaux de distribution locaux inadaptés/inexistants
Perte d’accès aux marchés internationaux en croissance
Soutien et/ou incitatifs fiscaux gouvernementaux insuffisants/inefficaces
Soutien et/ou incitatifs financiers gouvernementaux insuffisants/inefficaces
Difficultés d'accès local au capital (public ou privé) en général
Réglementation gouvernementale peu incitative et/ou trop peu restrictive (face aux délocalisations)

Question Title

* 20. Du point de vue de votre organisation/association, comment qualifieriez-vous les obstacles suivants à la substitution des importations ?

  Pas important Peu important Important Très important
Contraintes liées aux traités commerciaux en vigueur
Dépendance envers les fournisseurs/intrants étrangers (alternatives locales inexistantes)
Propriété étrangère de l’entreprise et/ou des brevets
Coûts/Complexité de la réorganisation des chaînes d'approvisionnement
Coûts de la main d’œuvre locale spécialisée
Disponibilité de la main d’œuvre locale spécialisée
Disponibilité de la main d’œuvre locale en général
Accès local restreint aux matières premières
Accès local restreint aux sources d’énergie nécessaires
Expertise locale perdue/limitée
Soutien et/ou incitatifs fiscaux gouvernementaux insuffisants/inefficaces
Soutien et/ou incitatifs financiers gouvernementaux insuffisants/inefficaces
Difficultés d'accès local au capital (public ou privé) en général
Réglementation gouvernementale peu incitative et/ou trop peu restrictive (face aux importations)
E. Politiques publiques à privilégier pour favoriser les relocalisations et/ou la substitution des importations

Question Title

* 21. Par niveau d'utilité, classez les politiques publiques à privilégier selon vous afin de favoriser la relocalisation des activités de production au Québec :

  Inutile voire dommageable Peu utile Utile Très utile Indispensable
Barrières tarifaires à l’importation
Tarification carbone plus agressive sur les produits importés
Réglementation et/ou incitatifs plus efficaces en matière de décarbonisation/électrification des activités industrielles
Barrières non-tarifaires à l’importation (quotas, réglementation, etc.)
Prospection plus agressive des investissements directs étrangers
Filtrage plus précis des investissements directs étrangers
Soutien technique/logistique plus efficace aux exportateurs
Incitatifs fiscaux/financiers à l’exportation bonifiés
Soutien technique/logistique plus efficace aux fusions & acquisitions
Incitatifs fiscaux/financiers aux fusions & acquisitions bonifiés
Subventions/Financement industriels bonifiés
Stratégies industrielles plus directives
Politiques d’approvisionnement, d’achat et de contenu locaux plus ambitieuses
Programmes de formation de la main d’œuvre mieux adaptés
Soutien technique/logistique plus efficace à la R&D
Incitatifs fiscaux/financiers à la R&D bonifiés
Soutien technique/logistique plus efficace à la commercialisation des innovations
Incitatifs fiscaux/financiers à la commercialisation des innovations bonifiés
Soutien technique/logistique plus efficace à l’automatisation 4.0.
Incitatifs fiscaux/financiers à l’automatisation 4.0. bonifiés
Meilleurs programmes/plateformes de maillage fournisseurs/producteurs