L'important travail des employés.es - des gens si dévoués - de la fonction publique et parapublique du Québec est méconnu et, de surcroît, il est écrasé sous les préjugés. Ce bref jeu-questionnaire de neuf questions vise simplement à vous informer sur l'essentialité de leur travail, et de la réalité de ces gens que vous ne connaissez pas (et que trop de citoyennes et citoyens méprisent inutilement).

À la fin du jeu-questionnaire, laissez-nous vos coordonnées pour que nous puissions les ajouter à notre « baril » de tirage : courez dès lors la chance de gagner une planche à rame gonflable (Paddle Board); un chèque-cadeau de 150 $ au Théâtre du Cuivre de Rouyn-Noranda; ou un panier de produits régionaux d'une valeur de 75 $.

Merci de vous prêter au jeu et, particulièrement, de vouloir en connaître un peu plus sur la réalité de ces milliers de personnes dévouées qui sont fières d'être essentielles à votre vie.

L'équipe du SFPQ

Question Title

Image

Question Title

* 1. Quel est le secteur d’activité économique principal dans les régions de l'Abitibi-Témiscamingue?

La réponse dans le commentaire suivant.
Réponse : Le secteur public. En 2020, près de 30% de tous les emplois de la région de l’Abitibi-Témiscamingue sont des emplois publics, dans les domaines de la santé et de l’assistance sociale, de l’enseignement et des administrations publiques (fédérale, provinciale et municipales). Ce secteur compte pour près de 20% du PIB de la région. Le secteur de l’extraction minière arrive en 2e place, avec 16% de l’activité économique.

Question Title

* 2. La fonction publique du Québec comprend l’ensemble des ministères et organismes du gouvernement provincial. Selon vous, la fonction publique du Québec représente environ combien d’emplois la région de l’Abitibi-Témiscamingue?

La réponse dans le commentaire suivant.
Réponse : 1 300. En 2020, cette région administrative comptait l’équivalent de 1 356 postes à temps complet dans la fonction publique. Les ministères et organismes les plus présents sur ce territoire du Québec sont le ministère des Transports (225), le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs (192), le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (187), et le ministère de la Sécurité publique (182).

Question Title

* 3. Durant le confinement causé par la pandémie de covid-19, plusieurs secteurs d’activité ont dû cesser leurs activités. Dans la fonction publique et parapublique, quelle proportion des services a dû être interrompue durant le confinement de mars 2020?

La réponse dans le commentaire suivant.
Réponse : Tous les services ont été maintenus. La fonction publique, tout comme le réseau de la santé et de l’éducation, offre des services essentiels. Ceux-ci ont été maintenus depuis le début de la pandémie, malgré le fait qu’un grand nombre de travailleuses et de travailleurs ont réalisé leurs tâches à partir de leur domicile. En plus d’assurer les services courants dans les ministères et organismes - comme le versement des différentes prestations sociales, l’entretien des infrastructures publiques ou encore les activités de surveillance et de contrôle réglementaires - le personnel de l’État québécois a assuré la mise en œuvre des programmes d’urgence relatifs à la crise sanitaire. Notamment, les membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) sont au bout de la ligne info-covid pour répondre aux questions de la population.

Question Title

* 4. Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) représente le personnel de bureau, les techniciens et techniciennes ainsi que les ouvriers et ouvrières de la fonction publique et parapublique du Québec. Quel est le salaire moyen d’un ouvrier dans la fonction publique?

La réponse dans le commentaire suivant.
Réponse : 22 $ de l’heure. Le salaire moyen d’un ouvrier ou d’une ouvrière dans la fonction publique est de 21,57 $ de l’heure (taux de 2019). Depuis plus de 20 ans, la croissance des salaires dans la fonction publique accuse un retard de 7% par rapport à l’augmentation du coût de la vie. L’Institut de la statistique du Québec estime que « sur le plan de la rémunération globale, qui tient compte à la fois des salaires, des avantages sociaux et des heures de présence au travail, les salariés de l’administration québécoise affichent un retard de 9,2% en regard de l’ensemble des autres salariés québécois ». Chez le personnel ouvrier, cet écart atteint 34,5%.

Question Title

* 5. Parmi les activités suivantes, lesquelles relèvent de la fonction publique et parapublique du Québec?

La réponse dans le commentaire suivant.
Toutes ces réponses. La fonction publique est composée de plus d’une vingtaine de ministères et de plus d’une cinquantaine d’organismes, couvrant des champs d’activité aussi divers que la culture et les arts, la justice, l’environnement, les travaux publics, les technologies de l’information, l’intégration sociale, le tourisme, etc. Dans tous ces domaines, le personnel de la fonction publique et parapublique offre des services à la population et assure le maintien des fonctions essentielles de l’État. La mission de la fonction publique est fondée sur les valeurs démocratiques et la poursuite du bien commun.

Question Title

* 6. Quand un citoyen ou une citoyenne contacte un ministère ou un organisme pour obtenir un service, il est probable que son appel soit traité dans un centre d’appels gouvernemental. Si un jeune père sur la Côte-Nord contacte le régime québécois d’assurance parentale (RQAP) au sujet de son congé de paternité, quelle est la probabilité que le ou la fonctionnaire au bout du fil travaille dans un centre d’appels situé en Abitibi?

La réponse dans le commentaire suivant.
La bonne réponse est « 55% ». Lors de la création du RQAP il y a plus de 15 ans, le gouvernement de l’époque a fait le choix d’offrir des services entièrement à distance, en modes électronique et téléphonique. Rouyn-Noranda a été choisie pour accueillir le tout premier « centre de services à la clientèle » du RQAP, dont le personnel, à 90% féminin, compte aujourd’hui près de 80 employées et employés.

Question Title

* 7. Une partie des travaux réalisés sur les routes du Québec sont confiés à des entreprises privées plutôt qu’au personnel de la fonction publique. Combien pensez-vous que le ministère des Transports économise en confiant des travaux de voirie à un ouvrier sous-traitant plutôt qu’à un ouvrier de la fonction publique?

La réponse dans le commentaire suivant.
Les travaux réalisés en sous-traitance sont plus coûteux que ceux réalisés à l’interne. Le taux horaire du personnel de voirie dans l’industrie de la construction est d’environ 70% supérieur à celui du personnel ouvrier de la fonction publique . Malgré les surcoûts et les risques de collusion et de corruption, la sous-traitance continue de croître au MTQ. Dans un rapport déposé en 2020, la Vérificatrice générale constatait, par exemple, que le pourcentage des travaux de surveillance des chantiers confiés à l’externe atteignait un sommet de 72%.

Question Title

* 8. Depuis une dizaine d’années, la taille de la fonction publique dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue a-t-elle augmenté ou diminué?

La réponse dans le commentaire suivant.
Réponse : Elle a diminué. La fonction publique a perdu l’équivalent de 120 emplois à temps plein en Abitibi-Témiscamingue depuis 2011, ce qui correspond à une baisse de 8,2%. Le ministère ayant le plus écopé est le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS), puisqu’il a perdu le tiers de ses effectifs dans la région au cours de cette période (91 emplois). Vient ensuite le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs (MFFP), qui a perdu l’équivalent de 25 emplois (12% de ses effectifs).

Question Title

* 9. La sécurité d’emploi est souvent présentée comme un avantage considérable dans la fonction publique et parapublique. Parmi l’ensemble des fonctionnaires représentés par le SFPQ, quelle proportion bénéficie d’un statut « permanent »?

La réponse dans le commentaire suivant.
La bonne réponse est « 55% ». Plusieurs travailleuses et travailleurs de la fonction publique du Québec travaillent de nombreuses années dans leur ministère ou leur organisme avant leur permanence, et certaines personnes ne l’obtiennent jamais. Le taux de permanence varie d’un établissement à l’autre et selon les catégories d’emploi. Dans l’ensemble de la fonction publique, par exemple, à peine 36% des préposé(es) aux renseignements ont une permanence avec sécurité d’emploi.

Question Title

* 10. Je veux participer au tirage. Si je gagne, contactez-moi :

Question Title

* 11. Travaillez-vous pour le gouvernement du Québec

0 sur 11 ont obtenu une réponse
 

T