Information aux participantes de l'étude - Prévalence de la détresse et facteurs de risque asso

Vous êtes invitée à participer à une étude scientifique. Avant d’aller plus loin, il est important que vous compreniez pourquoi nous effectuons cette étude. Prenez s’il vous plaît le temps de lire les informations qui suivent attentivement. N’hésitez pas à nous écrire si vous souhaitez recevoir davantage d’information ou si vous ne comprenez pas certains éléments.
 
Quel est le but de cette étude?
Le diagnostic et le traitement d’un cancer du sein sont des moments difficiles dans une vie. Une fois les traitements terminés, lorsque la patiente est en rémission, on pourrait imaginer que les choses deviennent plus faciles. Mais ce n’est pas toujours le cas, comme de nombreuses études l’ont montré. La peur d’une rechute and les conséquences du cancer et des traitements peuvent rendre la phase de l’après-cancer difficile, en particulier les deux premières années après les traitements. La détresse est définie par le Centre national américain des centres de lutte contre le cancer comme « une expérience émotionnelle désagréable de nature psychologique, sociale et/ou spirituelle ». Elle peut constituer un problème dans cette phase de rémission, comme plusieurs études l’ont montré. Les conséquences pour la santé publique pourraient être sévères : la littérature montre que la détresse peut notamment entraîner un arrêt du suivi de surveillance ou encore diminuer la qualité de vie.

Malheureusement, la détresse pendant la période de rémission n’est pas diagnostiquée en routine pendant les consultations de surveillance et l’on sait peu de chose sur la fréquence et les causes de la détresse chez les survivantes du cancer du sein. Cette étude vise à déterminer le taux de détresse parmi les femmes en rémission après un cancer du sein. Nous tenterons également de lister problèmes que les femmes associent avec leur détresse et de déterminer de potentiels facteurs de risque socioéconomiques et de santé, prédictifs de la détresse.

A tous les participants potentiels : nous investigons la détresse. Si vous ressentez, ou avez ressenti, dans les dernières semaines, un sentiment de détresse, vous pouvez obtenir de l’aide.

Nous vous conseillons de contacter le Cancer Info Bureau, qui est dirigé par l’Institut National du Cancer.

Tel. 0805 123 124

Vous pouvez aussi trouver de l’aide au niveau local, grâce au site de l’association Mon réseau cancer du sein, où des associations et de personnes concernées par le cancer du sein sont disponibles pour discuter et vous aider si nécessaire.

Europa Donna et Cancer contribution peuvent également vous fournir des informations et vous aider à trouver de l’aide.

Lire toute la note d'information ((lien à insérer))

* 1. J'ai pris connaissance des conditions de l'étude et j'accepte de participer

Signaler un problème

T