Tel que mentionné dans le courriel, afin d’optimiser la pertinence du contenu de l'Outillons-nous du 28 février et 1er mars prochain, vous êtes invité-e-s à répondre aux questions suivantes divisées en quatre thèmes:
- PrEP et I=I
- Rôle de l'intervenant-e
- Les traitements
- La criminalisation de la non-divulgation

Il peut être possible de le compléter en ligne, sinon je suis disponible pour le compléter de vive voix avec vous (Martine, poste 28).

En vous remerciant d'avance de prendre le temps de le compléter

Question Title

* 1. Votre nom et celui de votre organisme

PrEP & I=I
Deux nouvelles connaissances, éprouvées et faisant consensus suite à plusieurs recherches et endossées par la COCQ-SIDA, ne semblent pas faire consensus sur le terrain.

Question Title

* 2. Comment se vit l’arrivée de ces nouvelles connaissances dans votre milieu de travail ?

Question Title

* 3. Selon vous, que peuvent apporter la PrEP et I=I dans votre pratique?

Question Title

* 4. Est-ce que cela pourrait nuire ou être moins aidant?

Question Title

* 5. Quel type de situation pose plus de défis dans l’intervention face à I=I et/ou la PrEP? Avez-vous des exemples de situations délicates rencontrées?

RÔLE DE L'INTERVENANT-E
On entend relativement souvent que les intervenant-e-s peuvent se sentir responsables, dans une certaine mesure, des actions que les usagers-ères posent. Par exemple, certain-e-s seraient inconfortables de parler de I=I au cas où la personne séroconvertirait.

Question Title

* 6. Est-ce que vous pensez que les intervenant-e-s de votre équipe ont tendance à se surresponsabiliser?

Question Title

* 7. Comment est-ce que cette surresponsabilisation se manifeste?

Question Title

* 8. Est-ce qu’il y a d’autres enjeux liés au rôle de l’intervenant-e? Si oui, lequel ou lesquels?

LES TRAITEMENTS
Que ce soit en prévention ou en soutien, il est utile que les intervenant-e-s aient une certaine connaissance des traitements.

Question Title

* 9. Dans votre équipe de travail, quel est le niveau d’aisance à expliquer le traitement contre le VIH ?

Question Title

* 10. Quels aspects liés aux traitements mériteraient d’être mieux connus par votre équipe ?

Question Title

* 11. Quelles sont les questions les plus fréquemment posées aux intervenant-e-s en lien avec le traitement ?

LA CRIMINALISATION DE LA NON-DIVULGATION DU VIH DANS UN CONTEXTE SEXUEL
La criminalisation est un sujet qui soulève plusieurs discussions dans les organismes. Actuellement, la loi dit qu’une PVVIH doit divulguer son statut sérologique avant une relation sexuelle qui comporte une possibilité réaliste de transmission à moins qu’il y ait utilisation du condom et une charge virale faible ou indétectable.

Question Title

* 12. Diriez-vous que votre équipe connait cette loi

Question Title

* 13. Est-ce que votre organisme prend position face à la criminalisation ?

Question Title

* 14. Quels défis cela amène avec

Question Title

* 15. Quel type de questionnements les personnes rencontrées ont le plus face à la criminalisation?

Question Title

* 16. Avez-vous d'autres commentaires?

Merci d'avoir pris le temps de répondre à ce questionnaire!
Les formulaires écrits sont fort pertinents, mais peuvent être incomplets. Il se peut que des spécifications soient nécessaires. Au besoin, seriez-vous disponibles pour une rencontre téléphonique d'une vingtaine de minutes?

Question Title

* 17. Au besoin...

T