En quoi consiste le projet Anthropotech?

Anthropotech

Avec ce projet, nous cherchons à créer un réseau de production et de financement de communs numériques sociaux et solidaires et nous vous invitons à nous rejoindre. Nous sommes convaincus qu’une économie numérique sociale et solidaire est possible et qu’elle se construira autour des biens communs, avec les acteurs de l’ESS et du numérique solidaire.

De quels communs parlons-nous ?
Prenons l'exemple des outils cartographiques, une fonctionnalité qui peut être très utile pour de multiples raisons aux actions sociales et solidaires. En parallèle des API de Google Maps, dont l'opacité liée à l'utilisation des données n'est pas vraiment en phase avec l'ESS... ; ou des solutions payantes, peu accessibles aux petites initiatives, pourquoi ne pas soutenir ensemble la production ou l'utilisation d'un outil cartographique commun ? Chaque membre du projet pourrait ainsi bénéficier et contribuer à la gouvernance de cet outil en "biens communs" (intégration de l'outil, personnalisation mais aussi partage des données, de nouvelles fonctionnalités, etc.), tout en s'assurant de l'éthique de celui-ci.


Pour y parvenir, Anthropotech souhaite articuler plusieurs dispositifs afin de stimuler et d’accompagner une innovation technologique éthique et utile:

- Un fonds de soutien pour les communs (statut à définir) afin de financer la production de communs ou la transformation de projets existants en biens communs.
- Une résidence numérique afin d’identifier des problématiques et des pistes de réponses communes et produire des savoirs communs. La résidence est aussi un programme de littératie numérique : il s’agit de donner aux acteurs du monde social et solidaire des clés de compréhension de ce monde afin d’utiliser le numérique sans se faire utiliser mais aussi de pouvoir mieux défendre politiquement les plus démunis et les intérêts de l’ESS dans les enjeux liés au numérique (données personnelles, travail à la micro-tâche, etc.).
- Un ou plusieurs hackathons afin de produire des outils répondant aux problématiques issues de la résidence ou d’adapter, développer des outils existants.
- Un infuseur numérique afin d’accompagner le développement pérenne des outils sous forme de commun, il s’agirait d’un tiers-lieu ou d’un réseau de tiers-lieux fixes et éphémères ou encore d'un détachement ponctuel de travailleurs.
- Un champ d’action et un réseau international afin de diffuser et d’enrichir les communs produits à une plus grande échelle.

Quels sont les objectifs de cette enquête?


1- Identifier des problématiques communes et mutualisables de l’action sociale et solidaire
2- Évaluer le niveau de compréhension des concepts et enjeux sociaux/sociétaux liés aux numériques au sein du monde ESS et numérique solidaire

De notre côté, cette enquête va nous permettre de confirmer ou infirmer certaines de nos intuitions afin d'affiner le projet, mais surtout d'entrer en contact avec une diversité d'acteurs qui se retrouvent dans notre approche et ainsi, nous l'espérons, vous convaincre de nous rejoindre : conseil contributif, alliances avec d'autres réseaux proches, partenariats, financeurs.

Qui peut y répondre?

Les acteurs de l’ESS (ESUS inclus), les grandes structures comme les petites associations, les initiatives d’insertion comme celle relevant de l’humanitaire, de l’action syndicale, de la culture, etc., ainsi que le secteur public.

Qui sommes-nous?

Pour l’instant nous sommes quatre à nous activer bénévolement sur ce projet, issus du monde associatif, technologique ou à la frontière de ces deux mondes.

Question Title

1. Qui êtes-vous ?

T