Temps estimé : 15 mn

Cher.e.s collègues,

Ce questionnaire anonyme s’adresse à tous les collègues qui enseignent dans le supérieur depuis au moins trois ans (incluant l’année en cours). Nous vous remercions de bien vouloir répondre à cette nouvelle enquête de la SAES qui a pour but de recueillir votre avis sur l’évolution du métier d’enseignant / enseignant-chercheur dans le supérieur, avec une double visée: une visée individuelle qui est de permettre aux adhérents de se situer par rapport à l'évolution du métier et une visée collective : aider notre association à faire un état des lieux des conditions dans lesquelles s’exercent l’enseignement et la recherche dans le domaine de l’anglistique.
  
Rappel du texte réglementaire  pour les enseignants chercheurs (Décret n° 84-431 du 6 juin 1984) (extraits) :

-          I. Le temps de travail de référence, correspondant au temps de travail arrêté dans la fonction publique, est constitué pour les enseignants-chercheurs :

-          1° Pour moitié, par les services d'enseignement déterminés par rapport à une durée annuelle de référence égale à 128 heures de cours ou 192 heures de travaux dirigés ou pratiques ou toute combinaison équivalente en formation initiale, continue ou à distance. Ces services d'enseignement s'accompagnent de la préparation et du contrôle des connaissances y afférents. Ils sont évalués dans les conditions prévues à l'article 7-1 du présent décret ;

-          2° Pour moitié, par une activité de recherche reconnue comme telle par une évaluation réalisée dans les conditions prévues à l'article 7-1 du présent décret.

-          (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006064492&dateTexte=20090901)

Article 2

-          Les enseignants titulaires ou stagiaires du second degré auxquels s'appliquent les dispositions du présent décret sont tenus d'accomplir, dans le cadre de l'année universitaire, un service d'enseignement en présence des étudiants de 384 heures de travaux dirigés ou de travaux pratiques.

-          Dans le cas particulier où des cours magistraux leur sont confiés, ceux-ci sont pris en compte, pour le calcul du service d'enseignement énoncé à l'alinéa précédent, à raison d'une heure et demie pour une heure d'enseignement effective. (…)

Article 3 

La charge annuelle d'enseignement définie à l'article 2 ci-dessus peut donner lieu à des répartitions diverses ne portant pas obligatoirement, pendant l'année universitaire, sur le même nombre de semaines et ne comportant pas nécessairement l'application uniforme du même service hebdomadaire durant toute l'année.

-          Le service hebdomadaire d'enseignement assuré par les personnels visés par le présent décret ne doit toutefois pas être supérieur à quinze heures pour les professeurs agrégés de l'enseignement du second degré et à dix-huit heures pour les autres enseignants.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000347402

 
10% of survey complete.
Signaler un problème

T