Optimiser la présence et productivité en milieu de travail (en pénurie et rareté de main d'oeuvre)


Avez-vous des adultes doués dans vos équipes? Sauriez-vous les repérer? Si votre organisation fait face aux défis d’attraction / rétention de personnel, ce quiz peut vous aider à découvrir des ressources inexploitées! Certains se butent à des personnalités difficiles avec des dynamiques relationnelles sans penser à regarder du côté des atypiques. Un contact avec l’information peut  vous sensibiliser à la présence de ces gens méconnus dans vos équipes. Tant de choses pour les enfants doués et les adultes ‘’atypiques’’ passent sous les radars, faute de connaissances.  


Pour envisager la diversité de vos contextes, nous parlerons de profil atypique. Plusieurs y font face sans que l’employeur, ni l’employé ne le sachent. D’ailleurs, seuls les neuropsychologues et psychologues peuvent déterminer la ‘’douance’’. Par contre, les enjeux et défis n’en restent pas moins présents dans vos organisations, avec ou sans diagnostic.

Parlez-en parler et vous verrez si vous êtes concernés!

Question Title

* 1. Seriez-vous en mesure de repérer les profils atypiques (adultes doués potentiels) dans votre organisation?

Question Title

* 2. Cocher les situations déjà observées dans les 5 dernières années;

Question Title

* 3. Pensez-vous avoir des façons de faire adaptées aux profils atypiques?

Question Title

* 4. Côtoyez-vous des gens

Question Title

* 5. Quelles seraient les défis et enjeux des adultes doués dans votre organisation ?

Question Title

* 6. Est-ce que le savoir devenir peut-être un facteur d'attraction de talents?

Question Title

* 7. Cocher les termes / auteur.es connu.es

Question Title

* 8. Aimeriez-vous avoir une présentation sur la collaboration avec les profils atypiques ?

En savoir plus - sur les définitions hypersensibles, zèbres, hypersensibles, etc. ?

Question Title

* 9. Je souhaite recevoir plus d'informations

Question Title

* 10. Saviez-vous qu'en se basant sur la population québécoise âgée entre 16 ans et 64 ans en âge de travailler, multiplié par environ 2,5% soit la population de personnes susceptible d’être à haut potentiel (5 % selon la France), on pourrait estimer à plus de 135 000 (voire même jusqu'à 275 000) personnes concernées au Québec. C’est un immense bassin à considérer.

T