La grande enquête

 
8% of survey complete.

Entre 2006 et 2012, 17 000 hectares ont été artificialisés en Nouvelle-Aquitaine.  Cette perte d’espace naturel, agricole ou forestier correspond à l’équivalent du bassin d’Arcachon à marée haute, ou bien à  10 terrains de foot par jour.

L’étalement urbain se poursuit donc, tandis que nos centre-bourgs se désertifient.

Le phénomène d’artificialisation impactant tous les acteurs locaux, l'intérêt général engage à une mobilisation coordonnée ; c’est dans ce but que la Région Nouvelle-Aquitaine élabore une démarche stratégique autour des questions foncières.

La Région lance actuellement l’élaboration du SRADDET (Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires) et un des volets de ce document porte sur la gestion économe de l’espace. Cette démarche sera co-construite avec l’ensemble des acteurs concernés et trouvera des effets, et impulsera une dynamique au délà du SRADDET.

La Région souhaite, dans le cadre de cette réflexion, recueillir les réalités auxquelles font face les communes au quotidien.

L’enquête, le traitement des données et l’analyse seront réalisés par l’Agence d’Urbanisme Atlantique & Pyrénées. Les données individuelles seront protégées par le secret statistique de sorte que les traitements effectués empêchent de reconnaître un répondant. L’enquête a fait l’objet d’une déclaration à la CNIL sous le numéro 2051101 v 0 du 5 avril 2017.

Parce que vos réponses comptent, nous vous remercions pour votre contribution.

T