Sondage Niraparib (Zejula) Soignants 2019

Nous avons appris que Glaxo Smith Kline demandera bientôt la recommandation du groupe d’examen pancanadien des médicaments oncologiques (pCODR) de l’ACMTS pour financer l’utilisation de Niraparib (Zejula) comme traitement de maintenance pour les femmes atteintes d’une récidive de cancer de l’ovaire épithélial, de cancer des trompes de Fallope ou de cancer péritonéal primaire sensible au platine.
 
Veuillez noter qu’aux fins du présent sondage, le cancer de l’ovaire épithélial, le cancer des trompes de Fallope et le cancer péritonéal primaire sont tous désignés par le terme « cancer de l’ovaire ».
 
Les expériences et les opinions des soignants de femmes atteintes du cancer de l’ovaire sont importantes dans le processus d’approbation du financement des médicaments. Cancer de l’ovaire Canada a préparé le sondage suivant pour recueillir de l’information auprès des soignants afin que leurs expériences puissent être prises en compte dans le processus de décision du pCODR.

Vous devez satisfaire à certaines exigences pour répondre à ce sondage puisque ce médicament est envisagé uniquement pour traiter certaines indications spécifiques. L’expérience de chaque personne est importante, mais aux fins de la préparation du présent dossier, seules celles qui correspondent au profil visé peuvent répondre au sondage. Si vous ne correspondez pas à ce profil, mais que vous désirez partager votre histoire, veuillez communiquer avec Marilyn Sapsford à l’adresse msapsford@ovairecanada.org.

 Ce sondage s’adresse aux soignants s’occupant de femmes :
 1)  qui ont reçu un diagnostic de cancer de l’ovaire épithélial, de cancer des trompes de Fallope ou de cancer péritonéal primaire ET
2)  qui ont été traitées par chimiothérapie à base de sel de platine ET
3)  qui ont vécu au moins une récidive ET
4)  dont la récidive est survenue au moins six mois après la fin de leur traitement de chimiothérapie ET
5)  qui ont pris ou non Niraparib.

Dans le présent sondage, le mot « traitement » désigne tout traitement reçu, y compris les médicaments de chimiothérapie ou autre, l’intervention chirurgicale, la radiothérapie, etc.

Nous pourrions à l’occasion utiliser des « citations », mais aucun nom ou identificateur pouvant révéler votre identité ne sera utilisé.

Si vous ne connaissez pas Niraparib (Zejula), il pourrait être utile de consulter certaines informations avant de remplir ce sondage. Vous trouverez de l'information sur Niraparib (Zejula) et ses effets secondaires en ligne sur le site http://www.cancerresearchuk.org.

Il vous faudra environ 20 minutes pour répondre à ce sondage. Merci de votre aide.

T