Contexte

Le programme « Avancer en âge » de Santé publique France vise à agir plus précocement et très en amont du vieillissement et du départ à la retraite.
Il s’adresse donc à la population âgée de 40 à 55 ans dans l’objectif de promouvoir l’avancée en âge en bonne santé, notamment dans un objectif de lutte contre les inégalités sociales et territoriales de santé[1].
En effet, les déterminants sociaux de la santé peuvent avoir un poids particulièrement lourd sur les personnes, en termes de comportements de santé (activité physique, alimentation, sommeil…) et de santé mentale (stress, anxiété, mal-être…). Les approches populationnelles et par les milieux de vie et de travail sont par conséquent particulièrement pertinentes pour agir sur ces déterminants sociaux.
La finalité du programme « Avancer en âge » est de mettre à la disposition des acteurs concernés des ressources individuelles, collectives et/ou liées aux environnements de vie, qui répondent aux besoins de la population des adultes à mi-vie et contribuent à un changement de comportement via des gestes à adopter à mi-vie en vue d’un vieillissement en santé.

La présente enquête a pour but d’identifier de façon aussi précise que possible, à l’échelle nationale :
  • les acteurs et les réseaux impliqués dans les territoires dans cette approche à mi-vie,
  • les actions développées et les outils mobilisés ainsi que les formations qui leur sont destinées.
Dans la suite du questionnaire, les informations demandées concerneront :
  • la fiche identité de la structure porteuse de l'action
  • la fiche identité de l'action
  • la mise en œuvre de l'action.
[1] Pour cette enquête, ne sont pas pris en compte les publics en situation de très grande précarité comme les personnes sans domicile fixe, en campements, squats qui seront prises en compte dans d’autres travaux.

T